Bone Therapeutics cède sa filiale de production à Catalent pour 12 millions d'euros

L’entité de fabrication acquise par Catalent continuera à assurer la production d’ALLOB pour Bone Therapeutics et ses partenaires. ©DB60042600

Bone Therapeutics a annoncé un accord avec l'américain Catalent Pharma pour la reprise de sa chaîne de production de thérapie cellulaire du Biopark de Charleroi.

Les nouvelles s’enchaînent chez Bone Therapeutics: la biotech wallonne spécialisée dans les thérapies cellulaires en orthopédie a annoncé, ce jeudi matin, un accord avec le groupe américain Catalent Pharma pour la reprise de sa chaîne de production de thérapie cellulaire à Gosselies.

Selon les termes de l’accord - un achat d’actions -, Catalent fera l’acquisition de la filiale de production de thérapie cellulaire de Bone Therapeutics, Skeletal Cell Therapy Support (SCTS), pour un produit brut de 12 millions d’euros. La finalisation de cette transaction est attendue en novembre 2020.

14.000
employés
Catalent est un gros acteur, avec 14.000 employés et 3 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Le prix d’achat des actions, net de la dette de SCTS (3 millions d'euros), des ajustements de trésorerie, et tenant compte de la restructuration de certains des engagements existants de Bone Therapeutics, générera un produit d’environ 6 millions d’euros.

L'ex-MaSTherCell

SCTS dispose d’un site de production dans le Biopark de Charleroi Gosselies, où le produit ALLOB de Bone Therapeutics est actuellement fabriqué. À la suite de cette transaction, les infrastructures de fabrication et les équipes opérationnelles de production de SCTS feront donc partie intégrante de la division Thérapie Cellulaire & Génique de Catalent. L'équipe qui rejoint le groupe américain compte une vingtaine de personnes.

Catalent est un groupe de taille mondiale. Ce gros acteur – 14.000 employés et 3 milliards de dollars de chiffre d’affaires – s’est fait connaitre en Belgique en reprenant en février dernier MaSTherCell, une biotech spécialisée dans le développement et la production sous contrat de matériel cellulaire, qui est située également dans le Biopark de Gosselies. Rebaptisée Catalent Gosselies, l'entité belge connait un développement impressionnant en terme d'emplois.

L’accord avec Catalent est "la meilleure manière d’assurer la production continue à l’échelle mondiale d’ALLOB".
Miguel Forte
CEO de Bone Therapeutics

Les deux sociétés de biotechnologie ont également signé un accord d’approvisionnement qui prévoit que l’entité de fabrication acquise par Catalent continuera à assurer la production d’ALLOB pour Bone Therapeutics et ses partenaires.

Ces accords permettront d’optimiser et de réaliser des économies sur les opérations de fabrication d’ALLOB. "Nous n'avions pas besoin d'une production continue", indique Miguel Forte, le CEO de Bone Therapeutics. "S'il s'était agi d'une production autologue, il aurait peut-être été plus intéressant de garder cette production. Mais ALLOB est un produit allogénique, cryogénisé et que l'on peut stocker. Ce n'était donc plus indispensable de conserver la fabrication. Nous avons déjà produit plus qu'assez pour les études cliniques".

L'accord permettra également à Bone de recentrer sa stratégie sur le développement de produits de thérapie cellulaire dans d’autres indications. Fer de lance de la stratégie de Bone, le produit ALLOB a obtenu tout récemment de bons résultats à 24 mois de suivi en phase d’étude IIA chez des patients ayant subi une procédure de fusion vertébrale.

Propriété intellectuelle

Cette transaction n’incluant pas les droits sur la propriété intellectuelle, Bone Therapeutics conservera néanmoins le savoir-faire et la possibilité de transférer la technologie de production d’ALLOB.

L’accord avec Catalent est, selon Miguel Forte, "la meilleure manière d’assurer la production continue à l’échelle mondiale d’ALLOB. Nous allons ainsi pouvoir concentrer nos activités plus avant sur notre activité principale: le développement de traitements cellulaires innovants à destination de maladies à forts besoins médicaux." La société basée à Gosselies publiera vendredi son résultat trimestriel.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés