Publicité
Publicité

Bone Therapeutics: "Nous rapprocher de la commercialisation..."

Enrico Bastianelli: "Nous sommes désormais impatients de passer aux prochaines étapes". ©RV DOC

Bone Therapeutics, qui est entré en Bourse en février, revient sur ses résultats 2014. Elle affichait une perte d'exploitation de 5,6 millions d'euros.

Bone Therapeutics fait le point sur ses résultats annuels 2014.

→ Côté financier, la biotech affiche une perte d'exploitation de 5,6 millions d'euros, contre une perte de 4 millions en 2013. Le produit d'exploitation s'élève à 3,7 milliards et est constitué de subsides principalement. Il est en hausse de 8%  sur une base annuelle.

• Bone Therapeutics a aussi reçu 3,7 millions d'euros de subsides de la part du gouvernement wallon. Les actionnaires existants ont apporté 2 millions de liquidités.

La biotech de Gosselies rappelle qu'elle a levé 47 millions d'euros l'an passé (résultat d'un produit net de 42,4 millions), dont 37 millions dans le cadre de l'IPO sur Euronext Bruxelles et Paris. Mais cela s'était passé après la clôture de l'exercice 2014, plus exactement le 6 février dernier. Les 10 autres millions résultaient de conversion d'obligations convertibles.

Fin 2014, la trésorerie s'élevait à 11,6 millions d'euros.

 

→ Côté opérationel, Enrico Bastianelli, le directeur général, insiste:

"Nous sommes désormais impatients de passer aux prochaines étapes qui nous permettront de rapprocher encore un peu plus nos thérapies cellulaires innovantes de la commercialisation."

La société carolo a poursuivi deux études cliniques en Phase 3 (pour le Preob). Les études cliniques en delayed-unions ont débuté avec le Allob, avec quelques résultats positifs déjà.

→ Bone Therapeutics a, enfin, nommé trois administrateurs indépendants: Roland Baron, Paul Magrez et Thierry François.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés