Bone Therapeutics s’allie à la biotech italienne Rigenerand

"Cet accord nous permettra de partager mais aussi d’utiliser le savoir faire et l’expertise de Rigenerand", se félicite Miguel Forte, CEO de Bone Therapeutics. ©Tim Dirven

La biotech wallonne a signé un accord de collaboration avec l’italien Rigenerand pour développer de nouvelles indications dans la thérapie cellulaire.

Bone Therapeutics, la biotech carolo spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires en orthopédie, a annoncé ce jeudi matin un partenariat avec Rigenerand, une société de biotechnologie italienne positionnée également sur des traitements à base de certaines cellules souches cultivées.

L’objectif de cet accord est d’ établir une collaboration dans la recherche et le développement de produits, mais aussi en matière de procédés de fabrication, afin d’élargir le portefeuille de produits de Bone Therapeutics. C’est le premier partenariat de ce type pour la société du Biopark de Charleroi. Elle avait cédé, il y a deux mois, sa chaîne de production de thérapie cellulaire à Gosselies au groupe américain Catalent Pharma, propriétaire de l’ex-société MaSTherCell, située, elle aussi, dans le Biopark. Il s'agit d'un accord de coopération classique, sans prise de participation ou échanges d'actions.

"Les développements dans les thérapies allogéniques à base de cellules souches mésenchymateuses (CSM) sont en plein essor."
Miguel Forte
CEO de Bone Therapeutics

Oncologie et médecine régénérative

Située à Modène, Rigenerand fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie. La société a été créée par Massimo Dominici, un leader d’opinion reconnu mondialement dans le secteur de la thérapie cellulaire, notamment dans les technologies liées aux cellules souches mésenchymateuses (CSM).  

"Les développements dans les thérapies allogéniques à base de cellules souches mésenchymateuses (CSM) sont en plein essor et couvrent de nombreuses indications où les CSM pourraient présenter un effet positif significatif, comme les maladies osseuses et du cartilage, les maladies du foie, cardiovasculaires et auto-immunes", a fait valoir le CEO de Bones Therapeutics, Miguel Forte.

Traitements en phase d'études cliniques

La biotech wallonne possède actuellement deux traitements en phase d’études cliniques, dont l’un, Allob, est une plateforme de thérapie cellulaire osseuse allogénique. Ce produit candidat est le fer de lance de la stratégie de Bones Therapeutics. Il a obtenu, en octobre dernier, de bons résultats à 24 mois de suivi en phase d’étude IIa chez des patients ayant subi une procédure de fusion vertébrale. Une étude de Phase IIb évaluant Allob dans les fractures du tibia vient également de commencer.

Miguel Forte indique vouloir tirer parti de l’expertise de la société dans la biologie des cellules mésenchymateuses différenciées pour étendre le portefeuille de produits, notamment vers les pathologies inflammatoires.

Bone Therapeutics a reçu une subvention de 0,6 million d'euros de la part de la Région wallonne pour la recherche et les premières étapes préparatoires du développement clinique de BT-20, un nouveau produit de thérapie cellulaire allogénique prêt à l’emploi qui pourrait combattre le syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA), fréquemment observé dans plusieurs cas sévères de Covid-19.

Utiliser le savoir-faire de Rigenerand

La collaboration avec la biotech italienne devrait favoriser la maturation des nouveaux produits candidats envisagés. "Cet accord nous permettra de partager mais aussi d’utiliser le savoir faire et l’expertise de Rigenerand dans le développement de processus et la fabrication de médicaments de thérapie cellulaire et génique ainsi que de produits basés sur des CSM. Rigenerand dispose, par ailleurs, d’une expertise complémentaire de celle de Bone Therapeutics dans le développement de processus plus large pour le développement de médicaments de thérapie avancée, incluant notamment l’édition et le conditionnement de CSM", a encore souligné le CEO de Bone Therapeutics.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés