Publicité
Publicité

Cefaly séduit la Corée du Sud

©BELGA

La société liégeoise Cefaly Technology vient de signer un partenariat avec une firme sud-coréenne, portant sur un montant de 4 millions d'euros. Vingt-deux mille appareils de traitement des migraines devraient être écoulés d'ici deux ans dans ce pays asiatique.

Ce contrat porte sur la distribution, le marketing et la promotion scientifique du Cefaly en Corée du Sud, via la société MediFocus Co Ltd, basée à Séoul et spécialisée dans la vente de produits pharmaceutiques.

Cet accord porte sur un montant global d'un peu plus de 4 millions d'euros sur trois ans. MediFocus a déjà commandé 5.000 dispositifs Cefaly. Elle prévoit d'en écouler 10.000 la première année et 12.000 la deuxième.

"La Corée du Sud représente un marché jeune à fort potentiel pour notre entreprise", affirme Pierre Rigaux, CEO de la société liégeoise, dans un communiqué diffusé mercredi. "Y être présent maintenant, de manière raisonnée, était une opportunité à ne pas manquer".

Le Cefaly est un appareil ressemblant à un serre-tête, qui permet de traiter et de prévenir la migraine, de manière non-médicamenteuse. Cette innovation est née dans les laboratoires de l'université de Liège et, depuis 2004, est commercialisée par une PME du même nom basée à Grâce-Hollogne.

Elle a réalisé en 2013 un bénéfice de 594.908 euros. Ces derniers mois, la société liégeoise avait déjà conclu des partenariats avec deux entreprises étrangères basées en Arabie saoudite (1 million d'euros) et au Brésil (1,8 millions). Elle a également ouvert une filiale aux États-Unis.

Pour en apprendre plus sur Cefaly, cliquez ici.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés