Celyad a toujours les caisses suffisamment remplies

©Celyad

Celyad confirme: elle a suffisamment de liquidités pour financer ses dépenses opérationnelles et en capital jusqu'à la mi-2020.

Celyad , la biotech wallonne spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T pour le traitement de cancers, avait déclaré en août 2018 être à l'abri jusqu'à la mi-2020. Aujourd'hui, elle confirme. A l'issue de son premier exercice trimestriel, elle fait état d'une trésorerie de 40,5 millions d'euros. La consommation trimestrielle s'est élevée à 8,6 millions d'euros, "conformément aux attentes", lit-on dans un communiqué.

Quelles sont les réalisations de ce trimestre?

→ Côté gouvernance: Celyad s'est doté d'un nouveau CEO en la personne de Filippo Petti, ex-CFO.

→ Le produit phare, CYAD-01 ( traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë réfractaire/récidivante ou de syndrome myélodysplasique) continue de progresser dans les essais cliniques.  "Des dosages supplémentaires ainsi que l'optimisation du calendrier sont en cours d'évaluation dans le cadre de l'étude de phase 1 THINK. Les données intermédiaires de l'étude de phase 1 DEPLETHINK évaluant CYAD-01 après une chimiothérapie de préconditionnement ont montré que la thérapie cellulaire CAR-T est bien tolérée au niveau de doses initiales après la chimiothérapie de préconditionnement."

Celyad a annoncé au début de l'année que le traitement par CYAD-01 présentait un taux de réponse de 40 % chez ces patients. 

→ Le CYAD-101, candidat allogénique, poursuit aussi son développement de Phase 1 alloSHRINK. Objectif: Evaluant la thérapie "prête à l’emploi" à base de NKG2D administré en concomitance avec la chimiothérapie FOLFOX chez des patients atteints de cancer colorectal métastatique réfractaire.

La société travaille aussi à la prochaine génération de candidats CAR-T autologues à base de NKG2D, CYAD-02, et la nouvelle série de candidats CAR-T allogéniques sans modification du génome, CYAD-200.

Quelles sont les prochaines étapes?

Début juillet, lors du Congrès mondial sur le cancer gastro-intestinal, Celyad présentera les résultats de ses données cliniques des études de phase 1 SHRINK et alloSHRINK, évaluant la sécurité des candidats CAR-T NKG2D autologues et allogéniques , CYAD-01 et CYAD-101.

Une mise à jour des essais cliniques de phase 1 THINK et DEPLETHINK est prévue pour mi-2019. 

"Depuis ma nomination en tant que CEO au début du deuxième trimestre 2019, ma stratégie pour Celyad est de continuer à nous concentrer sur l'optimisation de nos programmes basés sur le récepteur NKG2D tout en exploitant notre plateforme shRNA pour développer un portefeuille de candidats de nouvelle génération basés sur NKG2D et de candidats CAR-T prêts à l’emploi non modifiés génétiquement", indique Filippo Petti.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect