Celyad conclut un accord de licence avec Novartis

©Celyad

La biotech belge octroie une licence non exclusive au géant suisse sur ses brevets relatifs à l’utilisation de cellules CAR-T allogéniques. Contrepartie pour Celyad: un maximum de 96 millions de dollars et des royalties.

La biotech belge Celyad spécialisée dans les thérapies cellulaires en immuno-oncologie a octroyé au géant Novartis une licence non exclusive sur ses brevets relatifs à l’utilisation de cellules CAR-T allogéniques. Cet accord de licence porte sur deux cibles développées actuellement par Novartis.

Selon les termes de cet accord, Celyad percevra, en plus d’un montant à la signature de l’accord, des paiements liés au développement clinique, réglementaire et commercial des cibles développées par Novartis pour un montant total maximal de 96 millions de dollars.

Celyad précise qu’elle percevra en outre des royalties à un chiffre sur les ventes réalisées sur les deux cibles et produits associés

De son côté, Novartis a l’option d’étendre cet accord à d’autres cibles. Les parties se réservent également le droit de négocier les termes d’une conversion éventuelle de cette licence en une licence exclusive. Celyad conserve pour sa part le droit d’octroyer d’autres licences à des tierces parties actives dans le développement de cellules CAR-T allogéniques.

Celyad qui cherche toujours un partenaire pour développer le C-Cure, le traitement de l’insuffisance cardiaque par thérapie cellulaire, dispose actuellement d’une trésorerie de 82,6 millions d’euros qui doit lui permettre de financer ses programmes et ses besoins jusqu’à la mi-2019. L’accord conclu avec Novartis devrait lui permettre de prolonger cet horizon.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés