Celyad s'assure un financement via le Nasdaq

Celyad pourra lever des fonds aux Etats-Unis. ©Photo News

Celyad Oncology a conclu un contrat avec Jefferies lui permettant d'émettre de nouveaux certificats pour lever jusqu'à 25 millions de dollars sur une période de maximum 36 mois.

La biotech wallonne Celyad Oncology cotée sur Euronext Bruxelles mais aussi sur le Nasdaq, signale qu’elle a conclu un "open market sale agreement" avec le broker Jefferies.

Selon ce contrat, la société peut, de temps à autre, vendre pendant une période allant jusqu’à 36 mois jusqu’à 25 millions de dollars d’actions sous la forme de nouveaux certificats américains (ADS, american depositary shares). Et cela, précise Celyad Oncology dans un communiqué, en supposant que l’offre comporte la vente de 2.522.704 certificats à un prix unitaire de 9,91 dollars, soit le dernier prix de vente des ADS publié sur le Nasdaq le 8 septembre.

Uniquement aux USA

Le nombre réel d'ADS émis variera en fonction des prix de vente dans le cadre de cette offre, mais le nombre d'actions ordinaires ne devra pas dépasser un total de 2.777.777 unités. Les nouvelles ADS seront vendues au prix du marché en vigueur à ce moment-là.

Les ventes d'ADS ne seront effectuées qu’aux États-Unis. Aucune vente d'ADS ne sera effectuée en Belgique ou par l'intermédiaire d'Euronext.

Celyad Oncology a l'intention d'utiliser le produit net des ventes de certificats pour les besoins généraux de l'entreprise, y compris la recherche et le développement des candidats CAR-T cliniques et précliniques.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés