Celyad va tester le CYAD-101 en combinaison avec le Keytruda de Merck

Merck est actuellement leader mondial en immuno-oncologie avec le Keytruda. ©BELGAIMAGE

Celyad a signé un accord avec une filiale de Merck visant à lancer une étude de phase 1b pour tester le CYAD-101 en combinaison avec le Keytruda contre le cancer colorectal. Une annonce qui fait grimper le titre de la biotech en bourse.

Du neuf chez Celyad Oncology: la société wallonne spécialisée dans les thérapies cellulaires CAR-T pour le traitement du cancer a annoncé le lancement d'une étude clinique de phase 1b pour l'évaluation de son candidat traitement CYAD-101 en collaboration avec le traitement d’immunothérapie Keytruda de Merck contre le cancer colorectal.

Merck est actuellement leader mondial en immuno-oncologie avec le Keytruda, devenu ces dernières années le traitement de référence dans ce domaine.

La biotech de Mont-Saint-Guibert a conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (la dénomination commerciale de Merck & Co en-dehors des USA). En vertu de celui-ci, Celyad Oncology conduira un essai clinique de phase 1b (appelé KEYNOTE-B79) qui évaluera le CYAD-101 après un traitement FOLFIRI avec le Keytruda auprès de patients atteints d'un cancer colorectal métastatique réfractaire et présentant une stabilité microsatellitaire ou une maladie à capacité de réparation inadéquate.

Une annonce qui semble saluée sur le marché. À la Bourse de Bruxelles, le titre Celyad progresse de plus de 5% à la mi-journée.

Un traitement allogénique

Le CYAD-101 est un traitement CAR-T allogénique (dérivé d’un donneur) expérimental ne faisant pas appel à l’édition du génome. Les techniques d’édition de génome visent à modifier l’information génétique des cellules de façon ciblée, afin d’empêcher la maladie du greffon contre l’hôte (rejet). Mais ce sont des techniques complexes et qui nécessitent plusieurs étapes de validation.

"Nous sommes extrêmement heureux d'entamer cette collaboration clinique avec MSD".
Filippo Petti
CEO de Celyad Oncology

Merck est actuellement leader mondial en immuno-oncologie avec le Keytruda, devenu ces dernières années le traitement de référence dans ce domaine. "Nous sommes extrêmement heureux d'entamer cette collaboration clinique avec MSD, car nous pensons que les mécanismes d'action de CYAD-101 et de Keytruda sont hautement complémentaires et pourraient apporter un bénéfice clinique significatif aux patients atteints de cancer colorectal métastatique avancé, en particulier à ceux présentant une stabilité microsatellitaire pour lesquels il existe un haut besoin médical encore non pourvu", a déclaré dans le communiqué Filippo Petti, CEO de Celyad Oncology.

Une autre biotech belge, iTeos Therapeutics, collabore également avec Merck pour tester ses candidats traitements avec le Keytruda.

Par ailleurs, Celyad avait fait état, en juin, de résultats cliniques encourageants en phase 1 en monothérapie avec le CYAD-101 contre le cancer colorectal métastatique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés