Publicité

Cobepa examine sa sortie des labos de bioanalyse BioAgilytix

BioAgilytix identifie, quantifie et caractérise les biomolécules pour la pharma et les biotechs en vue d'une obtention d'autorisation de mise sur le marché. ©BioAgilytix

Le véhicule majoritairement aux mains des Spoelberch a mandaté un intermédiaire pour étudier sa sortie du labo américain BioAgitalyx. Une opération à deux milliards de dollars.

Fondée en 2008, BioAgilytix est une société de recherche contractuelle (dite "CRO" dans le jargon) de premier plan, spécialisée dans la bioanalyse de grandes molécules, c'est-à-dire chargée de les identifier, les quantifier et les caractériser dans l'optique d'une obtention d'autorisation de mise sur le marché. Avec ses laboratoires situés en Caroline du Nord, dans le Massachusetts et à Hambourg, l'entreprise aux plus de 600 employés fournit ses services aux acteurs de toute taille de pharma et du monde des biotechs.

Cobepa, la société d'investissement bruxelloise majoritairement aux mains des Spoelberch, rachetait la société fin 2018, avant de vendre une partie de ses actions quelques mois plus tard. Toujours actionnaire majoritaire avec 52% du capital, le management et l'investisseur britannique Caledonia (famille Cayzer) – également actionnaire de Cobepa - sont également de la partie.

52%
du capital
Montée à bord fin 2018, Cobepa détient aujourd'hui 52% de BioAgilytix.

Toutefois, ces proportions pourraient changer dans les prochains mois, rapporte Bloomberg. En effet, Cobepa a mandaté un intermédiaire pour examiner une vente de l'actif, une information qui nous a également été confirmée à bonnes sources. Cependant, le processus n'en est qu'à ses balbutiements. L'agence de presse avance, pour sa part, une possible valorisation de plus de 2 milliards de dollars.

2
milliards $
BioAgilytix serait valorisée à plus de 2 milliards de dollars, selon Bloomberg.

Cap sur l'Amérique

BioAgilytix a été la deuxième opération de Cobepa aux États-Unis. L'investisseur bruxellois entend y dupliquer depuis 2015 son modèle, à savoir une politique d'investissements à long terme dans des entreprises matures et rentables aux perspectives de croissance.

Après quinze ans à bord, le véhicule s'apprête par ailleurs à céder le leader du transport de boissons alcoolisées Hillebrand, à bord duquel l'on retrouve aussi Sofina, le holding de la famille Boël. Une opération importante puisqu'elle devrait dépasser le milliard d'euros.

Les Spoelberch ont repris les rênes de Cobepa après la séparation de la société de BNP Paribas en 2004.

Pour la petite histoire, les Spoelberch, parmi les familles actionnaires de référence du géant brassicole AB InBev, ont repris les rênes de Cobepa (Le Pain Quotidien, Degroof Petercam, Carmeuse…) après la séparation de la société de BNP Paribas en 2004. La famille pharmaceutique allemande Boehringer et les descendants de Benjamin de Rothschild détiennent également des parts dans la société.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés