De bons résultats cliniques pour le produit pilote de Novadip

Denis Dufrane, CEO et fondateur de Novadip. ©Tim Dirven

Des résultats à deux ans sur le produit historique de Novadip valident la technologie de la société et ouvrent les portes à son successeur, qui pourrait arriver sur le marché US en 2024.

Bonne nouvelle pour Novadip Biosciences: la biotech de Mont-Saint-Guibert active dans la thérapie cellulaire osseuse a enregistré des résultats positifs pour son produit à base de cellules autologues, NVD-001, chez des patients nécessitant une fusion vertébrale à un seul niveau.

Le NVD-001 est le produit ostéogénique (cicatrisation osseuse) autologue à base de cellules de première génération de Novadip, dérivé de la plate-forme de régénération tissulaire exclusive de la société. L'essai de phase 1 a évalué l'innocuité et l'efficacité préliminaire de NVD-001 pour le traitement du spondylolisthésis lombaire dégénérative de bas grade, une maladie de la colonne vertébrale.

"Ces résultats démontrent que notre technologie peut se mettre sans aucun support dans une cage ou dans un trou. On a formé de l'os en dehors d'un site osseux".
Denis Dufrane
CEO de Novadip

L'étude a inclus 32 patients au total, dont 23 étaient des patients NVD-001, dans des centres en Belgique, en Pologne et en République tchèque. Elle comprenait une période de suivi initial de 12 mois après la chirurgie et un suivi à long terme de 12 mois. "Ces résultats démontrent que notre technologie peut se mettre sans aucun support dans une cage ou dans un trou. On a formé de l'os en dehors d'un site osseux" a commenté le docteur Denis Dufrane, CEO et fondateur de la société.

Des résultats extraordinaires

Produit "pilote" de Novadip, le NVD-001 n'ira pas sur le marché, mais les bons résultats de l'étude à deux ans démontrent que son successeur, le NVD-003, "peut offrir des résultats extraordinaires aux patients" selon Denis Dufrane.

Le NVD-003 sera utilisé dans différentes indications, notamment les grosses reconstructions osseuses, où il n'y a pas d'alternatives thérapeutiques. Novadip a notamment obtenu en 2021 la désignation de médicament orphelin et la désignation de maladie pédiatrique rare par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour la pseudarthrose congénitale du tibia ("CPT"), une maladie débilitante rare qui affecte principalement les enfants. Selon Denis Dufrane, c'est sur le marché américain que devrait être lancé, sans doute en 2024, le NVD-003, sur cette dernière indication.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés