Début des essais cliniques pour les vaccins Covid-19 de CureVac et de GSK/Clover

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a maintenant 11 potentiels vaccins contre le nouveau coronavirus testés sur des êtres humains dans le monde. ©Photo News

La biotech allemande CureVac a reçu le feu vert pour commencer ses essais cliniques en Allemagne et en Belgique, où il s'agira de la première étude sur l'homme pour un vaccin contre le Covid-19. GSK va aussi de l'avant.

La biotech allemande CureVac va entamer les essais cliniques d'un vaccin contre le nouveau coronavirus, suite au feu vert cette semaine des autorités fédérales en Allemagne et en Belgique. Dans notre pays, c'est l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) qui a annoncé vendredi cette autorisation qui concerne une "étude de phase 1 qui vise à enrôler 168 volontaires en bonne santé, âgés de 18 à 60 ans, en Belgique et en Allemagne".

Il s'agira de tester la sécurité et la tolérance du candidat vaccin et de déterminer si une réponse immunitaire spécifique est créée contre l'agent pathogène. Cette étude devrait permettre d’identifier la dose adéquate pour la suite du développement et d’initier rapidement une étude plus large évaluant l’efficacité du candidat vaccin. Il s'agit de la première étude clinique sur l'homme en Belgique pour un vaccin contre le coronavirus. Selon l'AFMPS, d’autres essais cliniques des candidats vaccins Covid-19 sont prévus en Belgique dans les prochaines semaines.

Lundi, le gouvernement allemand a annoncé que l'Etat allait devenir actionnaire de CureVac.

Lundi le gouvernement allemand a annoncé que l'Etat allait devenir actionnaire de CureVac - une société dont le président est Jean Stéphenne, l'ancien patron de GSK Vaccines -, pour éviter son rachat par un investisseur étranger.

La technologie des adjuvants de GSK

De son côté, le groupe britannique GSK a précisément annoncé vendredi que les premiers tests sur humains avec un vaccin candidat Covid-19 contenant la technologie d’adjuvant pandémique "ASO3" avaient également débuté.

Ce vaccin a été développé avec la société Clover Biopharmaceuticals, basée en Chine. GSK a conclu plusieurs accords de partenariats pour l'utilisation de cette technologie d'adjuvant, développée en Belgique. D'après l'entreprise britannique, les premiers résultats de cette étude seront connus dans le courant du mois d'août

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a maintenant 11 potentiels vaccins contre le nouveau coronavirus testés sur des êtres humains dans le monde. 

L'Allemagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas ont pour leur part signé un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour garantir la fourniture à l'UE de 300 millions de doses d'un éventuel vaccin. Le principe actif du vaccin d'AstraZeneca sera produit par le site belge de la société française Novasep, à Seneffe.  

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés