Démission d'administrateurs chez Asit biotech

©Jonas Roosens

Asit biotech, dont la cotation est suspendue sur Euronext depuis la semaine dernière, a annoncé lundi le retrait de plusieurs administrateurs. La cotation reprend ce mardi matin.

Lors de la réunion du 16 janvier 2020, Harry Welten et Jean-Paul Prieels ont informé le conseil d’administration de la biotech liégeoise de leur intention de démissionner de leur fonction d’administrateurs lors de la prochaine assemblée générale de la société. Ancien vice-président de la recherche chez GSK, Jean-Paul Prieels avait fait son entrée en juillet 2019 dans le conseil d’administration d’Asit biotech  comme administrateur indépendant. Jean-Paul Prieels est un acteur incontournable de la scène biotech belge et même internationale depuis son départ de l’entreprise pharmaceutique britannique en 2011.

De son côté, Louis Champion, représentant permanent de Zopamavi et président du CA, a par ailleurs présenté sa démission avec effet immédiat. Yves Désiront, représentant permanent de RE Finance Consulting, a été nommé président du conseil d’administration à sa place.

Certaines informations doivent être ajoutées à la requête en réorganisation judiciaire.

Échec de la phase III

Asit biotech a par ailleurs fait savoir qu’elle avait été informée par le Tribunal de l’entreprise de Liège que certaines informations devaient être ajoutées à sa requête en réorganisation judiciaire, telle que déposée le 19 décembre 2019. À cette fin, une nouvelle requête en réorganisation par accord collectif a été déposée au greffe du Tribunal de l’entreprise de Liège.

La société de biotechnologie liégeoise a été confrontée en décembre à l’échec de la phase III de son produit phare visant le traitement par immunothérapie des allergies aux pollens de graminées. Suite à ce revers, la biotech a annoncé avoir déposé une demande de réorganisation judiciaire afin de restructurer son endettement et pour explorer les options stratégiques possibles.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect