Des jours meilleurs en Bourse pour MDxHealth?

©EPA

L'action de la biotech MDxHealth grimpait de 7% ce lundi après la signature d'un accord de distribution. Une hausse qui fait du bien dans un bilan boursier guère convaincant.

A côté des ces biotechs belges qui ont rejoint le Nasdaq comme Ablynx dernièrement ou Galapagos , en 2015, MDxHealth affiche un profil nettement plus discret.

Pourtant, par rapport aux deux sociétés précitées, l’ex-OncoMethylome affiche quelques longueurs d'avance car elle commercialise déjà plusieurs produits. Le domaine d’expertise de cette biotech dont le siège européen est localisé à Herstal est le diagnostic de cancers via des tests basés sur des technologies génétiques et épigénétiques.

Cancers urologiques

Pour l’heure, elle a décidé de se focaliser sur les cancers urologiques c’est-à-dire ceux touchant la prostate, la vessie et les reins. Ses produits les plus développés, commercialement parlant,  sont ceux liés à la première affection citée. Il s’agit du ConfirmMDx qui permet de déterminer s’il y a lieu de refaire une biopsie et du SelectMDx qui, à partir, d’un échantillon d’urine détermine le risque de développer un cancer de la prostate agressif. En juillet dernier, elle a lancé, aux Etats-Unis, la commercialisation de son AssureMDx, un test de biopsie liquide pour le dépistage du cancer de la vessie.

A l’issue du premier semestre, et hors éléments exceptionnels, les revenus de MDxHealth ont augmenté de 10% à 12 millions de dollars. Le test ConfirmMDx qui est distribué aux USA où il dispose d’un nombre croissant de remboursements représentait 93% de ce chiffre.

Pas encore remboursé

Ce matin, la biotech a annoncé un accord de distribution qui concerne le SelectMDx avec le géant suisse Unilabs. Ce dernier achètera à MDxHealth des kits SelectMDx IVD (in vitro) marqués CE et les proposera dans neuf pays européens. Aucun détail financier n’a été dévoilé sur ce partenariat. En juillet dernier, c’est un accord pour le Moyen-Orient qui avait été signé avec IPS Genomix.

"Cet accord représente un soutien de poids dans la mesure où Unilabs dispose d’une large expérience dans les tests de diagnostic et est l’un des leaders européens en la matière, souligne Stéphanie Put analyste chez Degroof Petercam. Comme, actuellement, MDxHealth est toujours occupée à obtenir le remboursement pour ce test en Europe, nous n’attendons pas d’impact fort de cet accord sur les ventes dans l’immédiat."

L’analyste a réitéré sa recommandation sur la valeur à "acheter" avec un objectif de cours inchangé à 6 euros. Idem chez KBC Securities dont l’avis reste à "acheter" avec un "target" de 6,5 euros.

Loin de l'IPO

Ce matin, le titre grimpait de plus de 7% à 4,79 euros en fin de matinée. On reste encore loin du prix de l’IPO de 7,5 euros fixé en juin 2006. Un niveau que la biotech n’est plus jamais parvenue à atteindre depuis début 2009. Sur l'année non plus le bilan n'est guère folichon. Hors la grimpette de ce jour, il s'avère négatif depuis janvier: -6,7%.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés