Deux pointures rejoignent la biotech ExeVir Bio

Stef Heylen estime que "les progrès rapides et minutieux qu'ExeVir Bio a accomplis sont impressionnants". ©SISKA VANDECASTEELE

La spin-off de l'Institut flamand de recherche en sciences de la vie lancée dans la course au traitement du coronavirus nomme deux experts à son conseil.

La biotech belge ExeVir Bio accueille deux pointures à son conseil d'administration: le professeur français Michel Kazatchkine et le Belge Stef Heylen. Le premier y siégera comme indépendant, le deuxième comme représentant de la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI), un des actionnaires de la spin-off du VIB, l'Institut flamand de recherche en sciences de la vie. "M. Heylen a une impressionnante expérience en matière de leadership, moteur de l'innovation et de la R&D, souligne le PDG d'ExeVir Torsten Mummenbrauer dans le communiqué. Quant à M. Kazatchkine, en tant qu'éminent médecin, chercheur, administrateur, défenseur, décideur politique et diplomate, il a consacré ces 30 dernières années à la lutte contre les maladies émergentes et à la promotion de l'accès aux vaccins et aux traitements dans le monde entier."

Le professeur français Michel Kazatchkine et l'ancien patron de Janssen Pharma Stef Heylen viennent renforcer la direction de la spin-off du VIB.

ExeVir Bio utilise sa plateforme technologique de nanocorps pour développer des traitements antiviraux offrant une large protection contre les infections virales, et notamment les coronavirus. Au départ d'anticorps provenant de lamas, elle cherche à mettre au point un traitement neutralisant le virus. Son principal candidat, baptisé le VHH XVRO11 anti-SARS COV 1/2, présente un haut potentiel. Elle a convaincu une jolie brochette d'investisseurs éclairés de financer ses développements, parmi lesquels la SFPI, Fund+, le VIB, V-Bio et UCB Ventures, ainsi que plusieurs "family offices" belges.

Un savant et un leader pharma

Médecin, immunologue et post-doctorant, réputé pour ses travaux sur le Sida, Michel Kazatchkine a un curriculum vitae long comme un jour sans pain: directeur de l'Agence publique française de recherches sur le Sida et les hépatites virales, président du Comité consultatif stratégique et technique sur le VIH/Sida de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, professeur émérite d'immunologie à l'Université René Descartes à Paris, etc.

Docteur en médecine et diplômé en médecine tropicale, Stef Heylen a été directeur général de Janssen Pharma en Belgique et directeur opérationnel du développement de Janssen R&D à l'échelle mondiale. Il a siégé au conseil du groupe pharma américain Johnson & Johnson, maison mère de Janssen Pharma.

Les deux hommes se déclarent heureux et impatients de participer au projet d'Exevir, qu'ils rejoignent "à un moment aussi important pour l'entreprise".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés