Données très positives pour Argenx

©Emy Elleboog

La biotech Argenx fait état de résultats significatifs pour la phase II de son essai clinique visant la myasthénie grave, une maladie neuromusculaire chronique.

La biotech Argenx qui développe des traitements pour des maladies auto-immunes et les cancers à partir d’anti-corps fait état de résultats positifs pour la phase II preuve du concept pour l’ARGX-113 visant la myasthénie grave, une maladie neuromusculaire chronique.

Les données démontrent un bénéfice statistiquement significatif de l’ARGX-113 face au placebo, affirme la biotech dans un communiqué. Quelque 75% des patients traités avec ce produit ont, en effet, manifesté des améliorations cliniques notables au cours d’une période d’au moins six semaines consécutives. Les patients en traitement ont montré une amélioration rapide de la maladie par rapport au placebo et cela une semaine après la première dose.

En outre, l’ARGX-113, a démontré qu’il affichait un profil de "tolérabilité" favorable en ligne avec ce qui avait été démontré lors de l’étude de phase I.

"Ces données démontrent un bénéfice rapide et durable après le traitement avec l’ARGX-113, soutenant son développement futur comme médicament pour une nouvelle option potentielle pour combler les vides dans le traitement actuel de la la myasthénie grave", a indiqué le professeur James Howard Jr, de la faculté de médecine de l’université de Caroline du Nord.

La biotech présentera les résultats complets de l’essai lors du congrès annuel de l’Académie américaine de neurologie qui se tiendra en avril 2018.

Argenx poursuit actuellement deux essais cliniques en phase II avec l’ARGX-113 pour le traitement de la thrombocytopénie immunitaire et du pemphigus vulgaire. Les résultats sont attendus au cours du second semestre de 2018.

Signalons qu'Argenx fera également le point sur les essais cliniques impliquant l’ARGX-110 dans le traitement de la leucémie myéloïde et du lymphome cutané à cellules T lors du congrès annuel de la société américaine d’hématologie ce  lundi. Nous y reviendrons dans un autre article qui sera publié plus tard dans la journée.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés