Encore du positif pour le futur traitement d'UCB contre le psoriasis

Quelque 435 patients ont participé au deuxième essai clinique de phase III pour le bimekizumbab d'UCB. ©BELGA

Un deuxième essai clinique démontre l'efficacité et la sécurité du bimekizumbab d'UCB pour le traitement du psoriasis. Le groupe pharma va déposer la demande de commercialisation mi-2020.

Et de deux pour UCB . Sa molécule bimekizumbab confirme une fois de plus son efficacité et sa sécurité dans le traitement du psoriasis modéré à sévère chez l’adulte.

En octobre dernier, le groupe pharma publiait les résultats positifs d’un premier essai clinique de phase III (BE VIVID) testant ce traitement potentiel contre le psoriasis. Il avait démontré sa supériorité face au placebo et à l’ustekinumab (commercialisé par Johnson et Johnson sous le nom de Stelara) pour l’élimination des lésions de la peau ("skin clearance").

Déjà 2 essais sur 3

Aujourd’hui, UCB révèle les résultats positifs d’un deuxième essai clinique de phase III baptisé BE READY (sur un total de trois) pour cette molécule. Quelque 435 patients participent à cette étude. Sur plusieurs aspects de l’évolution de la maladie le bimekizumbab a démontré son efficacité et sa supériorité par rapport au placebo.

UCB se prépare maintenant en vue de soumettre ce dossier auprès des autorités régulatoires mi-2020 dans le but de commercialiser ce traitement.

Ce candidat médicament est également évalué dans le traitement de l’arthrite psoriasique, de la spondylarthrite ankylosante et de la spondylarthrite axiale non radiographique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n