Fagron en demi-teinte en 2019

Le conseil d'administration de Fagron propose au titre de 2019 la distribution d'un dividende brut en hausse à 0,15 euro.

Le spécialiste des préparations en pharmacie Fagron fait état d'un résultat opérationnel ajusté en hausse de près de 10%. Le résultat net, lui, se tasse.

Fagron termine une année 2019, qu'il qualifie d'année de "renforcement des fondements". "Les acquisitions dans nos différents marchés géographiques ont renforcé à la fois notre portefeuille produits et notre positionnement en tant que leader sur des marchés de niche", indique le CEO Rafael Padilla dans un communiqué. Il attend désormais de cueillir les fruits de cette stratégie en 2020

L'année aura aussi été synonyme de changement de l'actionnariat, avec Waterland et Baltisse qui se sont retirés du capital impliquant également un remaniement du conseil d'administration. 

De bons résultats, mais...

Le spécialiste belge des préparations en pharmacie fait état pour l'exercice 2019 d'un chiffre d'affaires en hausse de 13,4% (+8,4% sur base organique) à 534,7 millions d'euros. C'est toutefois inférieur aux 538 millions d'euros attendus par le consensus d'analystes. 

98,8 millions
euros
Fagron peut s'appuyer sur un cash flow opérationnel de 98,8 millions d'euros.

L'Ebitda ajusté s'accroît également de 9,9% à 117,01 millions (consensus: 116,1 millions), là où le résultat net se tasse de à 41,5 millions (consensus: 43,7 millions).

Fagron peut s'appuyer sur un cash flow opérationnel de 98,8 millions d'euros.  

Le conseil d'administration affirme, par ailleurs, qu'il proposera au titre de 2019 la distribution d'un dividende brut en hausse de 0,12 à 0,15 euro.

8 millions investis en Pologne

Fagron annonce, par ailleurs, l'extension de son usine polonaise à Cracovie. Le site s'agrandira de quelque 5.000 m², soit l'équivalent d'un terrain de football, pour devenir le plus grand site européen de reconditionnement du groupe. Coût de l'opération: 8 millions d'euros. "Nous avons décidé d'être plus centralisés. Le choix s'est porté sur la Pologne, car c'est un marché en croissance, les coûts salariaux y sont moindres et le site actuel devait être rafraîchi", explique Rafael Padilla.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect