Feu vert à l'accord entre Novartis et Alcon

©VIA BLOOMBEG NEWS

Le pharmacien suisse Novartis reçoit l'autorisation de la Comission européenne pour prendre une participation dans Alcon. Cette acquuisition est conditionnée à la cession, par Novartis, d'autres produits ophtalmologiques dans l'Union européenne.

La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a autorisé ce lundi le groupe pharmaceutique suisse Novartis à prendre le contrôle de son compatriote Alcon, numéro un mondial des produits ophtalmologiques, mais à condition qu'il cède une série d'activités.

Les cessions concernent "plusieurs produits dans les domaines de l'ophtalmologie pharmaceutique et des soins non-pharmaceutique liés à la vision", selon le communiqué.

La Commission a en effet trouvé lors de son examen "des problèmes de concurrence" notamment à cause "des parts de marché cumulées élevées pour certains produits" et "du fait que les produits de Novartis et d'Alcon sont de proches concurrents", explique-t-elle.

Pour y remédier, Novartis a proposé de céder certaines activités "dans les domaines de produits concernés" et Bruxelles a estimé qu'ainsi "l'opération ne poserait plus de problème de concurrence".

Novartis avait annoncé début janvier le rachat de 52% d'Alcon à son compatriote Nestlé pour 28,1 milliards de dollars. Il en avait déjà acquis 25% en avril 2008 et veut, dans une étape finale, mettre la main sur les 23% restants.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés