Galapagos prévoit une large expansion en Belgique

Onno van de Stolpe, CEO de Galapagos. ©RV DOC

La biotech Galapagos envisage de déménager son siège vers un bâtiment à Malines afin d'abriter 200 travailleurs supplémentaires.

Galapagos s'est fait une place solide sur le marché des biotechs en Belgique au cours des dernières années. L'entreprise a découvert un médicament contre l'arthrite rhumatoïde qui devrait lui rapporter des milliards d'euros par an, notamment grâce à la signature d'un contrat de distribution avec l'Américain Gilead. Afin de le convaincre, Galapgos a même été jusqu'à entrer à Wall Street en levant 275 millions d'euros, du jamais vu pour une société belge. Galapagos présente maintenant une capitalisation boursière de 3 milliards d'euros et s'apprête à vivre "une année très excitante", selon le CEO Onno van de Stolpe.

"Nous avons besoin de tous les profils."
Onno van de Stolpe
CEO de Galapagos

"Pour la première fois, l'argent n'est plus un facteur limitant, contrairement au nombre de travailleurs et à notre capacité à réaliser des choses", explique-t-il. "Nous avons ouvert 50 postes, principalement en Belgique." Galapagos lance en effet de nouveaux tests dans les prochains mois et le suivi doit être assuré. "Des gestionnaires de projets, des statisticiens, des personnes qui guident la production, des spécialistes des autorités réglementaires. Nous avons besoin de tous les profils", précise Onno van de Stolpe. "Galapagos est devenu grand et va devenir encore plus grand."

"Nous comptons actuellement 180 personnes à Malines. Ce chiffre devrait doubler dans les prochaines années. Nous sommes donc en train de concevoir un nouveau siège. Nous regardons un bâtiment qui pourrait abriter 400 personnes. En ce qui concerne l'emplacement, nous préférons Malines."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés