Galapagos remonte en selle après son fiasco américain

Le ziritaxestat, une molécule développée par Galapagos, a démontré son efficacité dans le traitement de la sclérose systémique. ©Bloomberg

Galapagos a publié des résultats positifs pour un essai clinique de phase II. De quoi reprendre un peu confiance après la douche froide encaissée aux États-Unis au mois d'août. Le titre grimpait de 7% en matinée.

Voilà de quoi mettre un peu de baume au cœur des actionnaires de Galapagos qui avaient vu l’action dégringoler de plus de 30% après les déboires rencontrés au mois d’août par la biotech aux États-Unis avec le filgotinib. La confiance dans les perspectives de son produit-phares'étaient alors sérieusement écornées.

Le cours de Galapagos depuis le début de l'année

Aujourd’hui, Galapagos a annoncé des progrès encourageants pour une autre molécule en développement qui vise, elle aussi, des maladies rhumatismales. Une avancée saluée en bourse (+7%).

Concrètement, un essai clinique de phase II testant le ziritaxestat (GLPG1690), durant 24 semaines auprès de 33 patients atteints de sclérose systémique cutanée diffuse (SSc), a démontré son efficacité face au placebo. La sclérose systémique est une affection auto-immune qui touche surtout des femmes et qui présente un des taux de mortalité les plus élevés dans cette catégorie de maladie.

Encourageant mais...

 "Nous sommes ravis de voir qu'après avoir montré une activité prometteuse avec l'essai de phase 2 FLORA dans la fibrose pulmonaire idiopathique, le ziritaxestat a obtenu des améliorations statistiquement significatives pour la sclérose systémique" s’est félicité le responsable médical de Galapagos.

Galapagos a annoncé des progrès encourageants pour une autre molécule en développement qui vise, elle aussi, des maladies rhumatismales.

Chez KBC Securities, Lenny Van Steenhuyse et Sandra Cauwenberghs se disent plaisamment surpris avec ce premier signe d’efficacité du ziritaxestat dans cette affection.

Mais ils temporisent, évoquant, entre autres, le taux de réponse élevé constaté avec le placebo. Il figure parmi les plus élevés pour la SSc et cela dans un essai clinique très petit par rapport à ceux de la concurrence. Ils rappellent également l’échec de la phase III d’un essai clinique mené par Corbus dans le traitement de cette maladie après des résultats probants au niveau 2.

KBC à l'achat

Les analystes estiment, toutefois, que le signal positif observé avec cette molécule déjà prise en licence par le partenaire Gilead justifie des essais supplémentaires.

144
euros
KBC Securities est passé à l"achat sur Galapagos. Son objectif de cours a été majoré de 4 euros à 144 euros.

Le duo a revu la probabilité du succès de ce programme à 35%, contre 20% auparavant et majoré son objectif de cours de 4 euros à 144 euros . Le conseil est passé de "conserver" à "acheter" en raison de la prudence exagérée envers la société.

En attendant d’y voir plus clair, Benoit Louage de Degroof Petercam maintient, pour sa part, son opinion sur ce programme pour lequel il table sur des chances de réussite de 21% avec une contribution de 1,1 euro par action. Étant donné un "newsflow" assez léger dans un futur proche, il reste à "conserver" sur la valeur. Son target est fixé à 112 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés