Galapagos rompt avec Lilly

Bloomberg ©BLOOMBERG NEWS

Galapagos met un terme à sa collaboration avec Lilly, faute de résultats. Mais la biotech annonce deux bonnes nouvelles, dont des résultats positifs en étude de phase 1 pour sa molécule soignant des maladies intestinales.La phase 2 de test démarrera le mois prochain.

Galapagos annonce mettre un terme à sa collaboration avec Lilly. Cette alliance avait débuté en 2007, et avait pour but de développer de nouveaux médicaments traitant l'ostéoporose. Mais cette alliance n'a pas apporté les résultats attendus. Galapagos a donc décidé de cesser la coopération. Les droits des programmes reviennent à Galapagos. Durant la collaboration, la biotech belge a reçu un total de 11 milions d'euors. 

Deux bonnes nouvelles

Par ailleurs, Galapagos lancera, le mois prochain, la phase 2 de l'étude sur le GLPG0974 auprès de patients souffrants d'inflammation intestinale chronique. En phase 1, l'étude a évalué, auprès de 32 patients volontaires sains, la sécurité et les propriétés pharmacologiques du produit. La molécule avait été administrée durant deux semaines une ou deux fois par jour.

Le GLPG0974 est une molécule qui inhibe le transport des neutrophiles. La suractivité des neutrophiles conduit à des lésions des tissus lors de maladies telles que la gastro-entérite. Et donc, freiner la suractivité des neutrophiles peut constituer un bon moyen de traiter ce genre de trouble.

Vu les bons résultats du GLPG0974 en phase 1 , une étude Proof of Concept va donc démarrer auprès de patients atteints de colitis ulcerosa.

Autre bonne nouvelle annoncée par la société: sa molécule GLPG0634, qui traite les rhumatismes, entre en étude de phase 2b.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés