GSK cherche à apaiser les inquiétudes européennes

©REUTERS

Le laboratoire britannique GlaxoSmithKline a proposé une série de concessions à l’Union européenne pour apaiser ses inquiétudes en termes de concurrence suscitées par le projet de coentreprise, annoncé en décembre, entre GSK et son concurrent américain Pfizer dans la santé grand public.

Pour rappel, GSK et l’américain Pfizer ont annoncé en décembre dernier la fusion de leur activité de médicaments sans ordonnance et de parapharmacie au sein d’une coentreprise détenue à 68% par GSK et pesant 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

La Commission européenne doit en principe se prononcer d’ici le 10 juillet sur le projet de coentreprise entre GSK et Pfizer.

Du côté de GSK, ces activités comprennent notamment les traitements anti-inflammatoires Voltaren, l’antidouleur au paracétamol Panadol ou encore les dentifrices Sensodyne. Chez Pfizer, elles comprennent l’antidouleur à l’ibuprofène Advil ou les traitements aux vitamines Centrum et Caltrate.

La Commission européenne doit en principe se prononcer d’ici le 10 juillet sur le projet. En cas de feu vert, GSK devrait se scinder en deux activités, l’une dédiée aux médicaments sur ordonnance et aux vaccins – activité centrée en Belgique –, l’autre aux produits en vente libre.

Selon Reuters, GSK a lancé le processus de vente de certaines marques de sa division Consumer Health (santé grand public) avant la séparation de cette activité. GSK chercherait ainsi à recueillir un milliard de livres sterling (1,12 milliard d’euros). Cette opération n’a aucun impact en Belgique, où la division santé grand public n’emploie qu’une cinquantaine de personnes, contre plus de 9.000 pour la division vaccins.

Le rapprochement de GSK et de Pfizer dans le domaine de la santé grand public créera un nouveau géant du secteur. Sa part de marché devrait atteindre 7,3%, loin devant ses concurrents les plus proches, l’américain Johnson & Johnson, l’allemand Bayer et le français Sanofi, tous autour de 4%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect