IBA et Essen ont conclu un accord

Doc ©RV DOC

IBA est parvenu à un accord pour régler le litige avec WPE à propos du projet Essen. La discorde avait lourdement pesé sur les comptes de la société de Louvain-la-Neuve.

L'accord est enfin prêt à être signé. IBA et Westdeutsches Protonentherapiezentrum Essen (WPE) ont trouvé un terrain d'entente à propos du projet Essen.

L'accord: WPE a accepté de racheter le centre de protonthérapie d`Essen à Sriba Protonentherapiezentrum, la joint-venture détenue à 50/50 par IBA et Strabag Projecktentwicklung, le fournisseur contractuel du centre. Le transfert de propriété du centre est attendu dans les prochaines semaines, après signature des contrats.

En outre, IBA et WPE ont convenu des termes principaux d'un accord de maintenance et d'exploitation d'une durée de 18 ans.

Quel était le problème? En 2012, IBA avait été obligé de provisionner 27,8 millions d'euros, dont une grande partie devait à couvrir la perte due au contrat de partenariat public privé (PPP) signé en 2006 avec Westdeutsches Protonentherapiezentrum Essen (WPE) pour compte de l'hôpital universitaire d'Essen. IBA avait livré à temps et à heure une salle de protonthérapie d'une valeur de 50 millions d'euros. Mais le client allemand avait refusé de payer, estimant que le centre n'était pas entièrement opérationnel.

IBA avait perdu le litige en première instance. Cette discorde avait poussé les comptes de la firme néo-louvaniste dans le rouge. Cet accord solde donc un difficile conflit.

Ce 31 mai, un premier patient avait été traité au centre de protonthérapie installé par IBA à l'hôpital universitaire d'Essen.

Retrouvez ici le communiqué d'IBA

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés