IBA fera encore mieux que prévu

Olivier Legrain, CEO d'IBA: "Ces résultats préliminaires non audités confirment le succès de la stratégie et de l’offre différentiée d’IBA en protonthérapie". ©Dieter Telemans

IBA est très optimiste pour son année 2016, revoyant à la hausse ses prévisions déjà données.

IBA  publie la mise à jour de sa guidance pour l’année 2016 ainsi qu’un état préliminaire non audité de ses résultats financiers de l’année 2015 (publiés le 24 mars prochain).

Concernant ses prévisions, IBA est très optimiste, les revoyant à la hausse. Les revenus devraient croître de plus de 20% en 2016. Les prévisions précédentes les donnaient en croissance "de plus de 10%" " annoncés précédemment. Et IBA parle d'une "croissance à deux chiffres par la suite". Quant à la marge Rebit elle devrait être d’environ 11% en 2016 et devrait s’accroître à 13% – 15% d’ici 2018. Pour l'exercice de cette année, le dividende devrait suivre le ratio de distribution de 30% déjà annoncé.

Quid des résultats de 2015?

Les revenus devraient atteindre 270 millions d'euros, en croissance de 20%. La croissance du Rebit devrait être supérieure de 20% par rapport aux 22,9 millions d'euros de 2014.

IBA sait déjà qu'il affichera des ventes record avec un carnet de commandes de 330 millions d'euros à la fin du mois décembre 2015 en Protonthérapie et Autres Accélérateurs, en hausse de 30%. Pour Dosimétrie, le carnet de commandes est en hausse de 9%. Le bénéfice net a bénéficié des 30 millions d'euros non récurrent obtenus notamment suite à la cession d’IBA Molecular.

La position de trésorerie nette au 31 décembre était d'environ 50 millions d'euros, par rapport à 5,3 millions au 31 décembre 2014.

 

Stratégie d'investissement sur 2 ans

IBA va investir plus de 15 millions d'euros en Capex lors des deux années à venir afin d’augmenter sa capacité de production.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés