IBA poursuit le processus de cession de sa division dosimétrie

©Photo News

IBA, la société, spécialisée en protonthérapie, affirme qu'elle communiquera au marché sur la vente de sa division "dosimétrie" dès qu'une "étape significative" aura été franchie.

Prévisions 2019 "prudentes" maintenues pour IBA . L'entreprise spécialisée dans la protonthérapie vise un Rebit 2019 positif. Pour le reste, aucun chiffre n'est énoncé puisque IBA ne publie plus de résultats trimestriels. Pas davantage de précisions donc sur le carnet de commandes.

"Le début de l’année 2019 a montré un marché de la protonthérapie qui a regagné en vigueur et une forte performance de la division Autres Accélérateurs", indique Olivier Legrain, le CEO, dans un communiqué"Avec un nombre croissant de projets en protonthérapie qui deviennent opérationnels dans les années à venir, les revenus récurrents d’IBA continueront à croître et deviendront plus prévisibles."

IBA fait ainsi état pour les trois premiers mois de 21 projets en cours de développement, là où 29 centres de protonthérapie IBA sont opérationnels. "Avec un accroissement de la base installée à 50 centres, les revenus des services vont augmenter fortement en valeur absolue".

Cinq systèmes "Autres Accélérateurs" ont été vendus au cours du trimestre et quatre autres après la clôture de l'exercice. 

Quant à la division Dosimétrie, dont le processus de cession a été lancé l'été dernier, IBA indique ne pas encore avoir franchi "d'étape significative". "La société informera le marché sur la revue stratégique d'IBA Dosimétrie quand une étape significative aura été franchie". En mars, IBA indiquait qu'elle avançait bien dans ce dossier et espérait pouvoir communiquer au deuxième trimestre.

Olivier Legrain ajoute par ailleurs que la société continue le "contrôle serré des dépenses". 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés