IBA sera dans le vert en 2018

Olivier Legrain, CEO d'IBA ©Dieter Telemans

Premier trimestre chargé en termes de réalisations et un carnet de commandes assurant des revenus pour les prochaines années, IBA confirme ses prévisions: après une année 2017 dans le rouge, 2018 sera teintée de vert.

Début d'année qualifiée de chargé en termes de réalisations et d'installations; un carnet solide de commandes, IBA termine son premier trimestre avec le sourire. De quoi lui permettre de réitérer ses objectifs énoncés en 2017:

  • Un rebit et un résultat net positifs en 2018. Pour rappel, la société active sur le marché de la protonthérapie avait clôturé son exercice annuel 2017 sur un rebit de -11,59 millions d'euros pour une perte nette de 39,2 millions d'euros. Des résultats qui étaient certes positifs en 2016. 

Pour ce faire IBA compte agir sur deux axes.  Objectif: stimuler la croissance. 
→ 1) accroître le marché . IBA veut faciliter la génération de données cliniques et le développement d’une plus grande prise de conscience des bénéfices de la protonthérapie. Elle veut ainsi rendre sa technologie plus abordable
→ 2) augmenter ses parts de marché.  "Grâce à une technologie clinique supérieure, des temps d’installation plus courts, une qualité de services démontrée et une capacité unique de moderniser intégralement tous les systèmes avec les dernières technologies disponibles", lit-on dans un communiqué.

Certes, la direction de l'entreprise reconnaît qu'elle évolue dans un marché compliqué, ce qui ne facilite pas une vision à court terme.  Elle ajoute encore que désormais, elle tiendra ses investisseurs informés de son évolution sans toutefois fournir des informations trimestrielles plus détaillées. "Le groupe ne communiquera ses chiffres financiers clés et une analyse détaillée de ses états financiers qu’au moment de ses résultats semestriels et annuels."  

Mais que peut-on quand même dire de ce premier trimestre?

  • Les 21 projets de protonthérapie d'IBA en cours d’installation se poursuivent comme prévu,
  • Quatre nouvelles solutions Proteus ONE ont récemment été signées,
  • Le carnet de commandes d’équipements et de services reste solide avec des revenus garantis pour, respectivement, les trois et les dix prochaines années.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content