IBA tempère ses prévisions

"Nous continuons à réaliser des investissements stratégiques ciblés dans nos activités afin de nous assurer le maintien et la croissance de notre leadership en protonthérapie", explique le CEO d'IBA, Olivier Legrain. ©Anthony Dehez

IBA affiche une belle croissance de ses ventes, grâce au succès de ses solutions en protonthérapie. Mais le département de dosimétrie accuse une certaine faiblesse, ce qui pousse le groupe à revoir ses prévisions de marge opérationnelle pour l'année.

IBA annonce des revenus en hausse de 19,3% sur les neuf premiers mois de l'année, à 225 millions d'euros. "Ce trimestre a été à nouveau une période de forte croissance pour IBA, portée par une demande robuste et soutenue sur le marché mondial de la protonthérapie ainsi qu`une exécution sans faille de notre carnet de commande", se réjouit le CEO Olivier Legrain.

Le département protonthérapie reste le fer de lance du groupe de Louvain-la-Neuve, avec un chiffre d'affaires en hausse de 43,7%. Par contre, la dosimétrie souffre, perdant 12,8% de revenus sur un an.

Cette tendance aura des conséquences.  Ainsi, IBA annonce des prévisions plus mesurées que  précédemment: sa marge opérationnelle devrait se situer à environ 10%, là où elle était attendue à 11% jusqu'ici. Les revenus pour l'année 2016 devraient être en hausse d'environ 20%, estime encore le groupe dans son communiqué.

→ En voyant plus loin, IBA s'attend à ce que sa marge opérationnelle s'élève entre 13 et 15% d'ici 2018.

"Avec un carnet de commande en croissance sur des marchés aussi divers que l'Europe, les États-Unis, la Chine et les Émirats Arabes Unis, nous sommes confiants quant aux perspectives d`IBA et cela, malgré les challenges sur le marché de la Dosimétrie dont la proportion se réduit par rapport à l`ensemble de nos activités", commente Olivier Legrain.

→ Le carnet de commande en protonthérapie atteint un nouveau record historique de 362,6 millions d'euros. Le carnet de commande en dosimétrie atteint lui aussi un nouveau record avec 19,4 millions.

Pour l'heure, IBA compte maintenir le ratio de distribution de son dividende à 30%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés