Publicité
Publicité

Imec et l'UZ Leuven travaillent sur un test rapide basé sur l'air expiré

Très disruptif, l'appareil est basé sur la recherche des particules virales contenues dans l'air expiré. Une étude clinique a débuté en Flandre et une autre devrait se tenir côté wallon.