Johnson & Johnson accélère le développement de son vaccin contre le Covid-19

Le vaccin s'appuie sur une technologie mise au point par Janssen à Beerse, le plus grand site de J&J en dehors des USA. ©BELGA

La première étude clinique sur l'homme sera lancée dans la seconde moitié de juillet plutôt qu'en septembre. Elle se déroulera aux USA et en Belgique.

Johnson & Johnson accélère le développement de son candidat vaccin contre le Covid-19: le géant pharmaceutique américain, maison mère du groupe belge Janssen Pharmaceutica a annoncé ce mercredi que le démarrage de l'essai clinique de son vaccin recombinant expérimental SARS-CoV-2 débuterait dans la seconde moitié de juillet.

Des partenariats mondiaux

Initialement, cette étude clinique chez l’homme devait être lancée en septembre. Toutefois, a souligné le belge Paul Stoffels, vice-président du comité exécutif et chef scientifique du groupe américain, "sur la base des données précliniques que nous avons vues jusqu'à présent et en fonction des échanges avec les autorités réglementaires, nous avons pu accélérer davantage le développement clinique de notre vaccin expérimental recombinant. Dans le même temps, nous poursuivons nos efforts pour établir d'importants partenariats mondiaux et investir dans notre technologie de production de vaccins et nos capacités de fabrication".

"Nous avons pu accélérer davantage le développement clinique de notre vaccin expérimental recombinant".
Paul Stoffels
Chef scientifique de Johnson & Johnson

L'étude se déroulera aux États-Unis et en Belgique. Il s’agit d’une étude de phase 1/2a randomisée en double aveugle et contre placebo, qui doit évaluer à la fois l'innocuité, la réponse à la vaccination et l'immunogénicité (la réponse immunitaire) du vaccin expérimental chez 1.045 adultes en bonne santé âgés de 18 à 55 ans, ainsi que des adultes âgés de 65 ans et plus. J&J est par ailleurs en discussion pour accélérer également le lancement de la future phase 3 du vaccin.

Un milliard de doses

Le géant US indique également être en pourparlers avec plusieurs partenaires pour assurer, comme il s’y est engagé, à fournir plus d'un milliard de doses dans le monde au cours de 2021, à condition que le vaccin soit sûr et efficace.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés