L'action Mithra se dore la pilule après le feu vert du Canada

Prochaines étapes pour l'Estelle de Mithra: les décisions des agences sanitaires aux États-Unis et en Europe. ©Valentin Bianchi / Hans Lucas

La pilule contraceptive Estelle développée par Mithra pourra être commercialisée au Canada. Suite à cette annonce, le titre a grimpé de 7% en bourse.

Le début d’année a plutôt été tourmenté pour Mithra avec le pas de côté de son fondateur et CEO, François Fornieri, inculpé dans le dossier Nethys et la nomination d’un CEO temporaire, en la personne de Leon Van Rompay. Mais la biopharma liégeoise peut, aujourd’hui, savourer une victoire majeure et prometteuse pour l’avenir.

Son produit-phare, la pilule contraceptive Estelle, a reçu le feu vert de l’agence réglementaire Santé Canada pour sa commercialisation ce qui constitue une avancée capitale pour la société. C’est, en effet, la première approbation officielle au monde par une autorité sanitaire pour ce contraceptif oral combiné basé sur l’œstrogène Estetrol (E4).

Lancement commercial à l'été 2021

La décision a été prise sur la base de deux études cliniques multinationales de phase III portant sur 3.725 femmes âgées de 16 à 50 ans. Elles ont démontré une efficacité contraceptive dans tous les groupes d'âge et de faibles taux au niveau des effets indésirables. Le lancement commercial devrait intervenir pour le milieu de l’été 2021 sous l’impulsion de son partenaire Searchlight Pharma.

"Cette approbation souligne la maturité du portefeuille E4 de Mithra, de la recherche et développement jusqu’au stade de la commercialisation avec ses partenaires."
Thomas Vranken et Lenny Van Steenhuyse
Analystes chez KBC Securities

Au Canada, le marché des contraceptifs hormonaux représente annuellement environ 228 millions d’euros avec 66% des contraceptifs oraux combinés.

Cette annonce a été saluée par le marché, le titre prenant 7% à la clôture. Relativisons. Avec ce bond, il n’a fait que renouer avec le niveau qui était le sien voilà exactement un an.

Dans l'attente des USA et de l'Europe

Prometteur pour l’avenir, disions-nous, car, pour la biopharma, deux étapes décisives doivent encore être franchies par le Nextstellis, le nom commercial de l’Estelle: les feux verts des autorités sanitaires aux États-Unis et en Europe. Ils sont attendus au 1er semestre 2021, a rappelé Mithra dans son communiqué.

"Cette approbation souligne la maturité du portefeuille E4 de Mithra, de la recherche et développement jusqu’au stade de la commercialisation avec ses partenaires", notent Thomas Vranken et Lenny Van Steenhuyse de KBC Securities ("acheter" ; 33,5 euros).

+40%
L'objectif de cours moyen des analystes représente un potentiel de hausse de 40% par rapport au cours actuel.

Ils ajoutent qu’avec l’émission d’une obligation convertible de 125 millions d’euros en décembre 2020, la société devrait être en position de force pour le déploiement commercial aussi bien que pour les essais cliniques de phase III du Donesta, le deuxième actif à base de l’E4, dont les résultats sont attendus au début de 2022. Peut-être en saurons-nous plus à ce sujet mardi matin, lorsque Mithra dévoilera ses résultats 2020.  

Notons, pour finir, que sur les cinq analystes qui suivent la valeur, quatre sont à l'achat. L'objectif de cours moyen de 30,6 euros affiche un potentiel de hausse de 40%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés