La biotech Acacia dévisse en bourse mais c’est pour la bonne cause

Les deux produits d'Acacia Pharma sont destinés aux hôpitaux et plus particulièrement aux anesthésistes.

Acacia Pharma a levé 25 millions d’euros afin de financer la commercialisation de ses premiers produits attendue pour cette année encore.

Plusieurs biotechs cotées à Bruxelles, et non des moindres, se mettent en ordre de bataille pour se lancer dans la commercialisation de leur produit-phare qui, à l’issue d’un parcours du combattant, a obtenu le précieux sésame permettant sa mise en vente. Il s’agit de Galapagos et d’argenx , par exemple, mais aussi à une plus petite échelle, d’Acacia Pharma .

Décote de 25%

C’est dans cette optique que cette biopharma anglo-américaine vient de lever 25 millions d’euros via un placement privé de 12,5 millions d’actions nouvelles au prix unitaire de 2 euros ce qui représente une décote de 25% par rapport au dernier cours du 13 août.

"Notre attention est maintenant entièrement focalisée sur le lancement du Barhemsys et du Byfavo au cours du second semestre 2020."
Mike Bolinder
CEO d'Acacia Pharma

Après avoir été suspendue jeudi après-midi, le temps d’organiser cette opération, la cotation de l’action a repris ce vendredi matin et s’est soldée par une chute de 20% environ. Un phénomène normal: l’émission de nouvelles actions entraîne une dilution des éventuels bénéfices à venir.

Déboires

On se souviendra qu’Acacia Pharma a rejoint Euronext Bruxelles en mars 2018 au prix de 3,60 euros le titre. Entre-temps, la société a connu des déboires avec la fabrication du principe actif de son médicament vedette, le Barhemsys, un anti-vomitif post-opératoire retardant son approbation par les autorités sanitaires américaines. Le feu vert a finalement été obtenu en février de cette année.

Quelques mois plus tard, il a également été accordé au Byfavo, un sédatif intraveineux à effet très rapide pris en licence auprès de Cosmo Technologies qui, en échange, est entré dans le capital d’Acacia. Ces deux produits sont essentiellement destinés aux hôpitaux et plus particulièrement aux anesthésistes .

Commercialisation

"Notre attention est maintenant entièrement focalisée sur le lancement du Barhemsys et du Byfavo au cours du second semestre 2020 ce qui va encore accélérer notre transition d’une société axée sur la recherche et le développement vers une société commerciale" a souligné Mike Bolinder, le CEO d’Acacia Pharma dans un communiqué.

6,20
euros
C'est l'objectif de cours fixé par Degroof Petercam pour Acacia Pharma qui se négocie en bourse autour de 2,20 euros.

Les 25 millions d’euros fraîchement récoltés ajoutés aux 24,6 millions de dollars encore dans les caisses fin juin serviront à financer cette mutation.

Objectif de 6,2 euros

Plus précisément, Acacia compte recruter une équipe de vente initiale de 30 personnes environ avec dix de plus en support. Elle va aussi utiliser ce cash pour payer les coûts de marketing et financer des études pédiatriques portant sur le Barhemsys et le Byfavo.

De son côté, Degroof Petercam qui a accompagné ce placement en tant que "joint bookrunner" et est le seul broker belge à suivre la valeur a réitéré sa recommandation d’achat et son objectif de cours à 6,2 euros pour un cours actuel de 2,2 euros…

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés