La medtech belge Nyxoah encore plus proche du Nasdaq

L'équipe de Nyxoah lors de la première cotation sur Euronext Bruxelles. ©Kristof Vadino

Un pas de plus vient d'être franchi par Nyxoah pour son introduction sur le Nasdaq. Les détails de l'opération ne sont toutefois pas encore connus.

Elle en caressait l’idée depuis un certain temps déjà. C’est désormais enclenché pour de bon. La medtech wallonne Nyxoah signale qu’elle a déposé publiquement une déclaration d’enregistrement auprès de la SEC, le gendarme financier américain, pour une offre publique de ses actions ordinaires. Un projet de prospectus lui a également été soumis.

La taille de l'IPO reste à déterminer

La cotation est prévue sur le Nasdaq où elle retrouvera d’autres biotechs belges comme argenx, Galapagos, Celyad et iTeos. Toutefois, à ce stade, le nombre d’actions à offrir et le prix de l’offre n’ont pas encore été déterminés. Idem pour le calendrier précis. Dans de tels cas, la règle générale veut que les "road shows" de présentation de l’IPO ne débutent pas avant 15 jours de l'annonce qui vient d'être faite.

Spécialisée dans le traitement du syndrome des apnées obstructives du sommeil avec son système Genio, Nyxhoah a rejoint Euronext Bruxelles en septembre dernier. Lors de son IPO, elle a levé près de 85 millions d’euros. L’action a été proposée au prix de 17 euros. Elle en vaut aujourd’hui 23.

86,2 millions dans les caisses

Nyxoah a également publié ce matin ses résultats du premier trimestre. Ils font apparaître une perte d’exploitation de 5,3 millions d’euros, contre 2,1 millions un an plus tôt. Les revenus se sont élevés à 185.000 euros contre rien pour le premier trimestre 2020. Cette progression est attribuable à la commercialisation, par la société, du système Genio en Europe, qui a débuté en juillet 2020, explique Nyxoah.

À la fin du trimestre sous revue, la trésorerie de la medtech se chiffrait à 86,2 millions d’euros, contre 92,3 millions fin 2020.

Parmi les projets 2021 de Nyxoah, retenons la dynamisation des revenus européens et la mise en place d’une équipe de vente dédiée en Allemagne. Elle compte aussi ouvrir un second site de production indépendant en Belgique pour compléter le site existant en Israël.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés