La biotech belge Nyxoah prépare son IPO sur le Nasdaq

Nyxoah a levé 85 millions d'euros lors de son IPO sur Euronext Bruxelles en septembre 2020. ©Kristof Vadino

Nyxoah, une medtech spécialisée dans les troubles respiratoires du sommeil, a introduit sa demande pour une cotation sur le marché américain. Un marché énorme pour elle.

Une société belge de plus va rejoindre les marchés financiers américains. Nyxoah, medtech spécialisée dans les troubles respiratoires du sommeil, a annoncé ce lundi dans un communiqué avoir déposé à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme des Bourses américaines, un projet d'offre publique initiale d'actions ordinaires.

La société, basée à Mont-Saint-Guibert, n'a précisé ni le nombre d'actions proposées, ni la fourchette de prix, car ceux-ci restent à être déterminés. Elle n'a pas non plus mentionné, pour des raisons légales, que son opération auprès de la SEC résultera en une introduction en Bourse, et sur le Nasdaq.

85
MILLIONS D'EUROS
Nyxoah avait levé un montant important lors de son introduction en bourse de Bruxelles en septembre.

Le CEO de Nyxoah, Olivier Taelman, avait indiqué peu avant l'introduction de la société à la Bourse de Bruxelles, en septembre 2020, l'intention de coter aussi sur le Nasdaq dans un futur rapproché. À Bruxelles, cette opération avait permis au groupe de lever 85 millions d'euros.

La medtech attend désormais le feu vert de la SEC, et des conditions de marché favorable, qui pourra prendre quelques mois.

Un marché énorme

"Nyxoah rejoindra aux États-Unis le marché le plus important pour sa technologie, le Genio" souligne Kevin Jacobs, analyste chez L'Investisseur. "Cette introduction en Bourse s'avère logique, car le but de la société est de commercialiser son produit d'ici 2023" ajoute-t-il.

Nyxoah rejoindra aux États-Unis le marché le plus important pour sa technologie, le Genio.
Kevin Jacobs
Analyste chez L'Investisseur

Mais Nyxoah va se retrouver face à un concurrent important sur le marché américain, Inspire Medical Systems. La spin-off de Medtronics pèse 6,36 milliards de dollars en Bourse.

"Si on convertit la capitalisation boursière de Nyxoah en dollars, celle de Inspire Medical Systems s'avère 12 fois plus importante que celle de la medtech belge" calcule Michel Ernst, stratégiste actions senior chez CBC. "Mais aux États-Unis, il y a de la place pour la concurrence, car énormément de gens y souffrent de l'apnée du sommeil. Le marché est énorme. Voilà la raison pour laquelle Nyxoah vise les États-Unis" ajoute-t-il.

Aux États-Unis, il y a de la place pour la concurrence, car énormément de gens souffrent de l'apnée du sommeil, dont une bonne partie outre-Atlantique. Le marché est énorme. Voilà la raison pour laquelle Nyxoah vise les États-Unis.
Michel Ernst
Stratégiste actions senior chez CBC

"Nyxoah mène déjà un test aux États-Unis pour le Genio, et la technologie a reçu un marquage CE. Depuis août, elle est remboursée en Allemagne", souligne Kevin Jacobs. Mais la société craint une mésaventure à la Galapagos, où la Food and Drug Administration a demandé plus de tests pour le médicament phare de la biotech. "Nyxoah développe un système un peu moins dangereux avec son implant sous le menton connecté à un appareil, par rapport à un traitement médicamenteux" constate l'analyste.

Récemment, la medtech a aussi annoncé développer un nouveau dispositif contre l'apnée obstructive, avec l'université Vanderbilt aux États-Unis.

Une biotech belge supplémentaire sur le Nasdaq

En arrivant sur le Nasdaq, Nyxoah viendra grossir les rangs des sociétés de biotechnologie belges cotées aux États-Unis. Actuellement, les actions de Galapagos, d'argenx, de Celyad, d'Oxurion et d'iTeos y sont répertoriées. Dans le cas d'iTeos, la biotech, inscrite à la cote en juillet 2020, ne dispose pas d'une cotation sur la Bourse de Bruxelles, contrairement aux autres.

Galapagos a pris plus de 88% depuis sa cotation en 2015 sur le Nasdaq. Argenx a bondi de 1557% depuis 2017. Par contre, Celyad et Oxurion ont perdu 90% depuis leur introduction sur le marché américain en 2015 et 2013 respectivement. ITeos a pris 11% depuis son entrée en Bourse aux États-Unis le 23 juillet dernier. De son côté, Nyxoah évolue en hausse de 15% Olivier Taelman (Nyxoah): "Euronext Bruxelles, ensuite le Nasdaq" depuis son introduction à Bruxelles en septembre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés