La biotech espagnole Minoryx crée une filiale à Gosselies

©Kristof Vadino

La biotech espagnole Minoryx Therapeutics, qui développe des traitements contre les maladies orphelines affectant le système nerveux central, a annoncé ce mardi la création d'une filiale en Belgique. Installée dans le Biopark de Gosselies, elle sera opérationnelle dans le courant du mois.

En septembre dernier, un groupe d'investisseurs belges mené par le fonds Fund+, rejoint notamment par les fonds d'investissement publics SFPI, SRIW et Sambrinvest, injectaient 21,3 millions d'euros dans le capital de Minoryx Therapeutics, une biotech espagnole qui développe des traitements contre les maladies orphelines affectant le système nerveux central.

En toute logique, un tel investissement était lié à des retombées pour l'économie belge et wallonne. Effectivement: Minoryx vient d'annoncer la création d'une filiale en Belgique. Cette nouvelle unité, implantée dans le Biopark de Gosselies, sera opérationnelle dans le courant du mois.

La nouvelle filiale belge s'appuiera sur l'écosystème biotech local pour mener à bien la recherche et le développement de sa molécule MIN-102 dans de nouvelles indications orphelines. Ce candidat médicament, actuellement en phase 2/3 des essais cliniques - dans sept pays européens et dans trois états américains -, cible l'adrénomyéloneuropathie, une forme de leucodystrophie qui détruit le système nerveux central. Les résultats  sont attendus pour la fin de l'année 2020.

"Lors de notre récent tour de table de série B de 21,3 millions d'euros, nous avons accueilli des investisseurs belges de premier plan, et cela nous donne une excellente opportunité d'avoir accès à un écosystème biotech attractif, qui nous permettra de renforcer notre croissance", souligne Marc Martinell, directeur général de Minoryx, cité dans un communiqué.

"Minoryx possède une approche unique et prometteuse pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits dans le domaine des maladies orphelines d’origine génétique", précise pour sa part François Fontaine, gestionnaire d'investissements à la SFPI, le bras financier de l'Etat fédéral.

Créée en 2011 et basée à Mataró, près de Barcelone, Minoryx a déjà levé à ce jour un total de 50 millions d'euros de capitaux, recueillis notamment auprès de fonds d'investissement internationaux tels que Roche Venture Fund, Ysios Capital, Kurma Partners, Chiesi Ventures ou Caixa Capital Risc.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content