La biotech flamande AgomAb séduit des investisseurs internationaux

AgomAb a été fondée en 2017 et est dirigée par Tim Knotnerus. ©rv

La pépite gantoise a levé 73 millions d'euros lors d'un nouveau tour de table auquel ont participé des investisseurs américains et français.

C'est une belle levée de fonds qu'a annoncée la jeune biotech flamande AgomAb Therapeutics: la société gantoise, qui espère provoquer un changement dans le domaine de la médecine régénérative, a en effet collecté lors d'un tour de table de série B un montant de 74 millions de dollars.

AgomAb entend développer des traitements par anticorps monoclonaux capables de régénérer des tissus endommagés. Elle va pour cela utiliser une technologie d'une société emblématique des sciences du vivant du nord du pays, Argenx.

Il s'agit d'anticorps imitant l'action du facteur de croissance des hépatocytes (HGF), une protéine jouant un rôle dans les processus de croissance et de division cellulaires. Le HGF a été étudié par le scientifique italien Paolo Michieli, de l'université de Turin.

Le tour de série B était mené par l’américain Redmile Group.

Le tour était mené par l’américain Redmile Group, avec la participation de Cormorant Asset Management et de tous les investisseurs historiques: Andera Partners, Boehringer Ingelheim Venture Fund, Omnes Capital, Pontifax et V-Bio Ventures. Advent France Biotechnology (AFB), une société de capital-risque spécialisée dans l’amorçage en sciences de la vie, a aussi participé à cette série B. AgomAb avait déjà levé 21 millions d'euros il y a deux ans.

La filiation avec Argenx ne s'arrête pas là: la société a recruté l'Allemand Torsten Dreier comme responsable du développement. Ce dernier a travaillé chez Ablynx et a contribué à créer Argenx. AgomAb a été fondée en 2017 et est dirigée par Tim Knotnerus. Elle est toujours en phase préclinique, mais ses fondateurs évoquent déjà une cotation au Nasdaq si les développements se passent bien.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés