La biotech liégeoise Imcyse s'allie à Pfizer

©Imcyse

L'accord entre la biotech liégeoise Imcyse et Pfizer porte sur le développement d'un traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Imcyse avait déjà annoncé cet été l'autorisation de lancer un essai clinique sur le diabète de type 1.

La biotech liégeoise Imcyse, qui développe des thérapies innovantes ciblant des maladies chroniques sévères, a annoncé mardi la signature d'une collaboration de recherche avec le groupe américain Pfizer pour un traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Aux termes de l'accord, Imcyse recevra de Pfizer un paiement, dont le montant n'est pas divulgué, pour financer ses recherches sur un produit de sa technologie Imotope, un peptide spécifique modifié permettant d’induire un nouveau type de cellules qui peuvent à leur tour détruire les cellules immunitaires impliquées dans les maladies ciblées. Pfizer bénéficiera d'une option exclusive de licence sur ce produit durant une certaine période à l'issue des recherches, a fait valoir Imcyse dans un communiqué.

L'accord prévoit d'autre part que Pfizer mènera une évaluation préclinique sur un autre Imotope d'Imcyse, ciblant la sclérose en plaques. Imcyse aura accès en retour à certaines plateformes technologiques de Pfizer ainsi qu’à tous les résultats de recherche issus de cette collaboration.

Imcyse est une spin-off de la KUL fondée en 2010 par le professeur Jean-Marie Saint-Remy et établie au Sart-Tilman, à Liège. Dirigée aujourd’hui par Pierre Vandepapelière, elle a annoncé cet été avoir obtenu des autorités réglementaires belges et britanniques l'autorisation de lancer un essai clinique de phase 1b sur le diabète de type 1.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect