Publicité

La course au cash de cette biotech belge passe par le Nasdaq

MDxHealth va rejoindre d'autres biotechs belges sur le Nasdaq comme argenx, Galapagos, Celyad ou Nyxoah. ©REUTERS

MDxHealth génère des revenus mais pas encore assez pour assurer son équilibre financier. Après une levée de fonds en janvier, elle se tourne vers le Nasdaq pour remplir ses caisses

Chez MDxHealth c’est la course au cash. Cette biotech belgo-américaine spécialisée dans le diagnostic du cancer de la prostate a levé, en janvier dernier, 30,4 millions de dollars via un placement privé au prix de 0,90 euro par action. Le titre s’échange aujourd’hui à 1,2 euro. Depuis le début de l’année, il a grimpé de 28% et sur douze mois de 48%. Mais depuis son introduction en bourse, en 2006, le bilan est catastrophique : -85%...

Cotée sur Euronext Bruxelles, elle prépare actuellement son IPO sur le Nasdaq où elle rejoindra d’autres biotechs belges comme argenx, Galapagos, Celyad, iTeos ou encore Nyxoah. Dans son communiqué annonçant cette démarche, MDxHealth ne donne aucun détail financier sur l’opération. Toutefois, dans le projet de prospectus, il est fait état d’un montant maximum de 30 millions de dollars.

Charges et cash

Contrairement à d’autres sociétés de ce secteur, elle commercialise déjà deux produits sous la forme de tests pour le dépistage du cancer de la prostate. L’argent rentre donc dans les caisses grâce à son activité première. Au troisième trimestre, on parle de 5,5 millions de dollars (+23%) qui s’ajoutent aux 10,5 millions (+9%) enregistrés au premier semestre.

24,7 millions
de dollars
A la fin du 3e trimestre, MDxHealth disposait encore de près de 25 millions de dollars dans ses caisses.

Mais les charges restent encore élevées, soit 17,7 millions de dollars au 1er semestre, ce qui a engendré une consommation de trésorerie de 13,1 millions. A la fin du 3e trimestre, il lui restait près de 24,7 millions de dollars en caisse juste de quoi tenir une petite année, environ, à ce rythme-là.

Objectif Nasdaq

D’où l’IPO aux Etats-Unis. C’est dans ce contexte qu’il faut placer l’annonce de la nomination au sein du conseil d’administration comme administrateur indépendant non-exécutif de Donnie Hardison. Parmi ses nombreux postes antérieurs, il a été CEO de BioTheranostics, une société active dans le domaine du diagnostic moléculaire spécialisée en oncologie, de février 2017 à février 2021 lorsqu’elle a été acquise par Hologic Inc. Il occupera le siège laissé vacant par Timothy Still.

Que pensent les analystes financiers de cette valeur ? KBC Securities était à l’achat avec un objectif de cours de 1,25 euro mais il a suspendu sa couverture car il participe à l’IPO.  Idem pour Oppenheimer qui est, lui, toujours acheteur avec un target de 2 euros. Restent Kempen et Degroof Petercam. Le premier conseille également un achat (1,6 euro) tandis que le second, plus prudent, recommande de conserver le titre (1,1 euro).

En bref

  • MDxHealth a dégagé au troisième trimestre des revenus de 5,5 millions de dollars, en hausse de 23%.
  • La biotech a toutefois vu sa trésorerie retomber à 24,7 millions dollars en raisons de charges qui restent élevés.
  • L’IPO sur le Nasdaq qu’elle prépare actuellement devrait lui permettre de lever jusqu’à 30 millions de dollars supplémentaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés