La Justice américaine bétonne le brevet sur l'antiépileptique Vimpat d'UCB

©BELGA

La cour d’appel des États-Unis pour le circuit fédéral (CAFC) a entériné une décision du tribunal d’instance du Delaware confirmant la validité du brevet américain protégeant l'antiépileptique Vimpat du groupe pharmaceutique belge. La fin d'une longue procédure qui avait pesé sur UCB ces dernières années.

UCB a annoncé mercredi dans un bref communiqué que la Cour d’appel des États-Unis pour le circuit fédéral (United States Court of Appeals for the Federal Circuit, USCAFC ou CAFC)  avait entériné une décision du tribunal d’instance du Delaware d'août 2016 confirmant la validité du brevet américain protégeant l'antiépileptique Vimpat produit par la société biopharmaceutique belge.

"Nous sommes ravis de la décision de la CAFC", a déclaré Anna S. Richo, Executive Vice President & General Counsel (directrice juridique) chez UCB. " Cela confirme la force de nos droits de propriété intellectuelle sur Vimpat" et "maintient la position exclusive d'UCB jusqu'en mars 2022", a-t-elle poursuivi. Aucun autre détail du jugement n'a été rendu public. 

" Cela confirme la force de nos droits de propriété intellectuelle sur Vimpat"
Anna Richo
Vice-président exécutive d'UCB

Le jugement rendu par la Cour d'appel donne un coup d'arrêt définitif à une longue série d'actions en justice visant à obtenir l'abrogation du brevet américain qui protège le Vimpat, un des fers de lance d'UCB.

Lancé en 2008, le Vimpat est régulièrement convoité par les fabricants de génériques désireux de lancer leur propre version, meilleur marché, du lacosamide, la molécule du Vimpat.

Le traitement a généré en 2017 des ventes de 976 millions d'euros (+19 %), dont les trois quarts réalisées sur le marché américain. La société belge prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros avec Vimpat d’ici 2020. Le Vimpat connait en effet des extensions d’indications, à la fois sur les patients (en utilisation pédiatrique), mais aussi géographiques, puisque l’anti-épileptique est désormais disponible au Japon.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content