La mise en vente des autotests Covid-19 n'a pas semé le chaos dans les pharmacies

L'autotest, similaire au test rapide, ne nécessite pas l'intervention d'un professionnel de la santé. ©BELGA

Selon Georges Verpraet, le porte-parole de l'Association pharmaceutique belge (APB), il n'y a pas eu de ruées dans les pharmacies à l'occasion de la mise en vente des autotests Covid-19.

"La première semaine de vente en pharmacie des autotests Covid-19 s'est déroulée dans le calme", a fait savoir lundi Georges Verpraet, porte-parole de l'Association pharmaceutique belge (APB).

"L'offre et la demande sont accordées, ce qui signifie que chaque citoyen qui désire se procurer un autotest peut aujourd'hui le faire."
George Verprat
Porte-parole de l'APB

"L'offre et la demande sont accordées, ce qui signifie que chaque citoyen qui désire se procurer un autotest peut aujourd'hui le faire", indique le porte-parole.

Similaire au test rapide, l'autotest ne nécessite pas l'intervention d'un professionnel de la santé. Ces autotests sont équipés d'écouvillons plus épais que ceux du test PCR, qui ne doivent être insérés qu'à deux centimètres de profondeur dans chaque narine. Le prélèvement est ensuite mélangé à un réactif apposé sur un boîtier qui permet d'en lire le résultat dans les 30 minutes.

Roche et Biosynex

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a approuvé la mise en vente de deux modèles. Seul celui développé par Roche est aujourd'hui disponible en pharmacie, le modèle de Biosynex devant faire son retour "au courant du mois d'avril", explique Georges Verpraet. 

Pour être approuvés, les autotests doivent satisfaire à une série de conditions qui diffèrent quelque peu de celles exigées pour les mêmes modèles utilisés en milieu médical. Ces différences tiennent essentiellement aux informations à fournir et à l’emballage, qui doivent convenir à une utilisation domestique.

Les personnes bénéficiant de l'intervention majorée (BIM) peuvent se procurer un autotest au prix d'un euro. Pour les autres, son prix est fixé à 7,50 euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés