Le Baron Vlerick augmente ses parts dans Thrombogenics

Philippe Vlerick

L'homme d'affaires Philippe Vlerick a augmenté ses parts dans la biotech belge à hauteur de 6,4%.

En mai dernier, la biotech flamande avait annoncé que la participation du Baron Philippe Vlerick avait atteint 3,6%, allant ainsi à contre-courant du marché. Il a remis le couvert. Ce jeudi, Thrombogenics  a annoncé dans un communiqué qu'il détenait désormais 6,4% des parts de l'entreprise. 

La biotech ne pousse pourtant pas à acheter. Son essai sur le marché américain s'est soldé d'un flop. "J'ai, depuis longtemps, tiré la conclusion que les ventes aux Etats-Unis n'allaient pas décoller", a déclaré Philippe Vlerick à nos confrères du Tijd. "Je comptais sur le fait que l'entreprise s'en rende compte, vive selon ses moyens et investisse dans le développement d'autres médicaments. Et ça s'est produit."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect