Le Belgian Growth Fund investit 20 millions dans Forbion

Tim van Hauwermeiren, le CEO d'argenx, fait partie du comité de conseil en investissement du fonds Forbion. ©Dieter Telemans

Le fonds coupole belge pour les entreprises en croissance a fait le plein de capitaux et a réalisé son cinquième investissement.

Le Belgian Growth Fund (BGF) a clôturé sa levée de capitaux à 312 millions d'euros, soit un peu plus qu'espéré initialement (300 millions). Il avait entamé sa campagne de récolte il y a un an, en moissonnant 213 millions auprès d'investisseurs institutionnels et de family offices. Le holding fédéral SFPI et la société flamande d'investissement PMV ont également abondé le fonds, de même que BNPP Fortis Private Equity.

D'autres investisseurs se sont ralliés au projet sur la fin, comme les fonds de pension de l'Universitair Ziekenhuis Brussel et de la société des eaux Water-Link. Le BGF est, pour rappel, un fonds de fonds: il investit dans d'autres fonds qui financent des entreprises belges aux perspectives prometteuses, afin de les aider à se développer.

Entre-temps, lesté de ces premiers 200 et quelques millions, le BGF n'est pas resté inactif ces douze derniers mois. Il a déjà investi dans quatre fonds: Fortino Capital II Growth, SmartFin Capital II, Sofindev V et Gilde Healthcare V. Et il vient de conclure un cinquième investissement, de 20 millions, dans Forbion Growth Opportunities Fund I.

312 millions
levée de fonds
Le total des capitaux levés par le Belgian Growth Fund.

Basé en Allemagne, Forbion est une société européenne qui gère plus d'un milliard d'euros d'actifs dans les sciences du vivant. Il a lancé un nouveau fonds, avec une mise initiale de 185 millions et un objectif global de 250 millions: aux côtés de "notre" BGF, des sociétés comme le groupe pharma Eli Lilly et d'autres fonds comme l'European International Fund ou KfW Capital ont également participé à cette récolte.

Le nouveau fonds de Forbion se concentrera sur les opportunités de croissance dans des sociétés déjà bien développées dans les sciences de la vie et la biotech. Forbion a pour politique d'appliquer trois stratégies dans sa sélection d'entreprises: le capital de croissance, l'investissement pré-IPO (introduction en bourse) et le soutien d'entreprises sous-évaluées. Il a déjà investi par le passé dans des biotechs belges telles qu'argenx. Tim van Hauwermeiren, le CEO d'argenx, fait d'ailleurs partie aujourd'hui de son comité de conseil en investissement, où l'on trouve aussi Onno van de Stolpe, le CEO de Galapagos.

"Cette participation renforce nos ambitions de continuer à soutenir le secteur belge des biotechs."
Mireille Kielemoes
Managing director, Find Investments, BNPP Fortis Private Equity

"Nous sommes heureux d'être entrés dans Forbion Growth Opportunities, souligne Mireille Kielemoes (BNPP Fortis et BGF). Cette participation renforce nos ambitions de continuer à soutenir le secteur belge des biotechs par l'intermédiaire de fonds dont l'activité en Belgique et les performances ne sont plus à démontrer." Autrement dit, Forbion va continuer à s'intéresser, entre autres, au marché belge.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés