Le CEO de Fagron s'en va

©Siska Vandecasteele

Hans Stols, le CEO qui a aidé Fagron à retrouver la droit chemin quitte l'entreprise de commun accord avec le conseil d'administration. Il est remplacé, ad interim, par Rafael Padilla , qui siège au comité de direction depuis 2012.

La société para-pharmaceutique Fagron annonce que son conseil d’administration et Hans Stols, son CEO, ont conclu un accord concernant le départ de ce dernier. Il quitte ses fonctions de CEO mais aussi son siège au sein du conseil d’administration et cela avec effet immédiat. Il est remplacé, ad interim, par Rafael Padilla l’actuel responsable Amérique du sud et Europe du sud.

C’est sous la direction de Hans Stols que Fagron a réussi à retrouver la voie de la stabilité après des années difficiles marquées, notamment, par le départ de l’ancien CEO et une importante augmentation de capital. "La société est désormais bien positionnée pour renforcer ses positions de leader dans le marché des préparations pharmaceutiques" explique la société dans un communiqué. Et elle explique cette décision: "Le conseil d’administration et M. Stols ont décidé ensemble que cette nouvelle phase exigeait un leadership différent."

Un homme du sérail

Rafael Padilla est entré chez Fagron en 2002 et a rejoint le comité de direction dix ans plus tard. Sous sa direction, Fagron a étendu, avec succès, ses activités en Europe du sud et en Amérique du sud depuis 2010 par le biais de la croissance organique et via des acquisitions explique la société. Elle compte sur ses qualités pour "gérer efficacement la société et mettre en place des initiatives stratégiques pour l’amener au niveau suivant en termes de performance et de création de valeur."

Lot de consolation. En plus de ses probables indemnités, Hans Stols pourra conserver 150.000 des 513.091 warrants qui lui ont été accordés en 2016.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés