Le filgotinib propulse l'action Galapagos au-delà des 100 euros

©Bloomberg

La biotech belge a publié des résultats prometteurs de l'étude en phase III de son traitement contre les rhumatismes. L'action s'envole et porte le cours de Galapagos au-delà des 100 euros pour la première fois de son histoire.

Le Filgotinib de la biotech belge Galapagos  et du groupe américain Gilead  a atteint tous les principaux objectifs de recherche dans la première étude de phase III. Ce traitement aide les patients à soigner les maladies rhumatismales, notamment celles atteignant la colonne vertébrale et le bas du dos ou encore l’arthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn.

Les deux sociétés ont confirmé ces premiers résultats dans un communiqué conjoint agrémentant les commentaires de toutes les données médicales recueillies à la suite de cette étude en phase III. "Nous sommes heureux que le Filgotinib a montré des améliorations cliniques significatives dans un groupe de patients difficile à traiter" se réjouit le Dr Walid Abi-Saab, Chief Medical Office chez Galapagos. "La bonne tolérance des patients affichée dans cette étude est également une chose très encourageante pour nous."

Ce m atin à l'ouverture des marchés, l'action Galapagos bondissait de 15% à 102,50 euros touchant un plus haut historique. Dans la foulée de l'annonce, Kempen a relevé son objectif de cours à 125 euros contre 115 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

Les investisseurs avaient particulièrement hâte de connaître les résultats de l'étude de la troisième et dernière phase de recherche sur le Filgotinib. Des tests, toujours en phase III, sur d'autres groupes de patients sont encore attendus. Les résultats complets devraient tomber cet automne.

L'optimisme sur le Filgotinib, qui n'a pas encore fait ses premiers pas sur le marché, a fait passer la capitalisation boursière de Galapagos au-dessus de 5 milliards d'euros cet été. Il faut dire que, selon les projections de plusieurs analystes, le traitement en question pourrait générer 2,5 milliards de revenus.

Hasard du calendrier (ou pas), Galapagos participe ce mercredi à New York à une importante rencontre internationale sur la santé organisée par la banque d'affaires Morgan Stanley. Nul doute qu'à cette occasion le Filgotinib fera beaucoup parler de lui.  Une conférence est également programmée dans très peu de temps pour donner de plus amples explications sur les données recueillies par les deux biotechs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content