Publicité

"Le marché sous-estime le potentiel de Bone Therapeutics"

Bone Therapeutics a conclu un accord de licence pour l'ALLOB en Chine et en Asie du Sud-Est. ©DB60042600

L'action de la biotech wallonne s'est envolée ce lundi matin après l'annonce d'un accord de licence en Asie. De bon augure pour la levée de fonds qu'elle envisage de lancer cette année encore.

Voilà de quoi donner une bouffée d’oxygène à Bone Therapeutics . Son action a bondi de 32%, à 2,50 euros, ce lundi matin, réduisant quelque peu son sinistre bilan boursier depuis janvier (-48%).

Cette envolée fait suite à l’annonce, par la biotech wallonne, d’un accord de licence exclusif avec Link Health et Pregene pour la fabrication, le développement clinique et la commercialisation de l’ALLOB en Chine et en Asie du Sud-Est. L’ALLOB est une plateforme de thérapie cellulaire osseuse allogénique développée par Bone Therapeutics.

Dans le cadre de cet accord, outre des royalties sur les ventes,  la biotech pourra recevoir jusqu’à 55 millions d’euros en paiements d’étapes, dont 10 millions sont attendus dans les 24 prochains mois.

Levée de fonds

Cela tombe bien car les caisses commencent à se vider sérieusement. Fin juin, la trésorerie de Bone Therapeutics atteignait encore les 10 millions d’euros alors qu’au premier semestre, elle avait été ponctionnée à hauteur de 8,9 millions d’euros.

55 millions
euros
L'accord conclu avec Link Health et Pregene prévoit des paiements d'étape pouvant aller jusqu'à un total de 55 millions d'euros.

Fin août, la biotech estimait toutefois disposer de liquidités suffisantes pour mener à bien ses objectifs jusqu’au deuxième trimestre 2021. Elle ne cachait pas, non plus, son intention de lever des fonds au second semestre, certains actionnaires ayant déjà pris un pré-engagement. Si elle se maintient, la hausse de l’action permettra de réaliser un telle opération dans de meilleures conditions. Et sans doute dans un avenir proche.

Conseil d'achat

Si Loïc De Smet, de Kepler Cheuvreux, estime que le marché chinois est intéressant, il n’a pas encore inclus cette annonce dans sa valorisation. Cependant, au regard, de la récente évolution de l’action, il estime que le marché sous-estime le potentiel de Bone Therapeutics. Il a dès lors décidé de relever sa recommandation à "acheter", contre "conserver" avant. L’objectif de cours reste inchangé à 5,7 euros.

"Le chemin pour décrocher une mise sur le marché potentielle de l’ALLOB est encore long".
Sandra Cauwenberghs et Lenny Van Steenhuyse
Analystes chez KBC Securities

Chez KBC Securities, Sandra Cauwenberghs et Lenny Van Steenhuyse soulignent qu’il s’agit du premier contrat signé pour ce produit. Ils rappellent que l’ALLOB est actuellement en phase clinique IIb pour des personnes souffrant de fractures difficiles du tibia. Le premier patient devrait être recruté avant la fin de l’année.

La perspective de 10 millions de cash frais dans les 24 mois donne un peu d’air pour soutenir les deux programmes de la biotech (JTA-004 et ALLOB), estiment-ils tout en soulignant que le chemin pour décrocher une mise sur le marché potentielle de l’ALLOB est encore long. En conséquence, ils maintiennent leur conseil à "conserver" et leur target à 4 euros.   

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés