Le professeur Blanpain (ULB) lève 17 millions pour la lutte contre le cancer

Le professeur Cédric Blanpain ©doc

ChromaCure, c'est le nom de la nouvelle spin-off de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) qui va se concentrer sur le développement de thérapies contre le cancer. Elle va bénéficier d'un soutien de 17 millions d'euros grâce à des investisseurs de renom belges et étrangers.

L'équipe d'une quarantaine de chercheurs de l'ULB, dirigée par le professeur Cédric Blanpain, et qui avait récemment défini pour la première fois les états de transition cellulaires survenant au cours de la progression du cancer, passe à la vitesse supérieure.

Avec la création de ChromaCure, la nouvelle spin-off sortie des laboratoires de l'université bruxelloise, Cédric Blanpain et son équipe vont à présent traduire les résultats prometteurs de leurs recherches en applications cliniques, ce qui "nous l'espérons va pouvoir fournir de nouvelles opportunités thérapeutiques pour les patients qui souffrent d'un cancer", se réjouit le professeur Blanpain.

©Tm Dirven

Ce dernier a pu identifier les populations de cellules tumorales responsables des métastases. Selon les conclusions des recherches dirigées par Cédric Blanpain, toutes les cellules tumorales n’ont ainsi pas le même potentiel métastatique, ce qui peut avoir des implications majeures pour le diagnostic, le pronostic ainsi que le traitement des patients cancéreux.

ChromaCure compte ainsi lancer un programme de développement de médicaments visant à identifier de nouveaux candidats potentiels inhibant les cibles cancéreuses et pourrait fournir une nouvelle thérapie pour diverses sortes de cancers.

Un casting séduisant

Les moyens sont également au rendez-vous. La spin-off ChromaCure, logée dans le BioPark de Gosselies, a pu lever 17 millions d'euros auprès d'investisseurs qui se sont engagés à financer plusieurs tranches. L'investisseur principal est américain. Il s'agit du fonds new-yorkais New Science Ventures, spécialisé dans les biotechs et le secteur des technologies de l'information. Newton Biocapital, la société belge de venture capital créée l'an dernier par Alain Parthoens, l'investisseur principal dans Ogeda, et Els Hubloux, sera également de la partie aux côtés de la SRIW et de Sambrinvest. Ce dernier participe à hauteur de 875.000 euros dans l'aventure ChromaCure.

A noter aussi que Pierre Drion, l'ancien patron de Petercam, et Jean-Claude Marian, le fondateur de l’exploitant de maisons de repos Orpea sont également actionnaires de la spin-off à titre individuel.

Au niveau opérationnel, ChromaCure sera dirigée par Jalal Vakili, un CEO qui fait état d'une solide expérience aux Etats-Unis dans le secteur de la santé et en particulier en oncologie. En Belgique, il a notamment travaillé chez Ablynx en tant que 'senior scientist' avant de rejoindre l'hôpital Bordet pour diriger une équipe de recherches.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content