Le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca est efficace à 70%, voire à 90% dans certains cas

Le candidat vaccin développé par AstraZeneca provoque une réponse immunitaire forte chez les adultes les plus âgés. ©REUTERS

Le vaccin anti-Covid développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford est efficace à 70% en moyenne. Mais il utilise une technologie plus traditionnelle que ses deux concurrents, ce qui le rend moins coûteux et plus facile à stocker.

Le vaccin contre la maladie Covid-19 développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford est efficace à 70% en moyenne, voire à 90% dans certains cas, ce qui le placerait au même niveau que ceux de Pfizer/BioNTech ou Moderna. Il s'agit de résultats intermédiaires des essais cliniques de grande échelle réalisés au Royaume-Uni et au Brésil, indique AstraZeneca dans un communiqué publié lundi.

Dans le détail, l'efficacité monte à 90% pour un premier échantillon de personnes qui ont reçu une demi-dose puis une dose un mois plus tard. Elle descend à 62% pour un autre groupe qui a reçu deux doses en tout avec un mois d'écart. Le groupe pharmaceutique ne donne pas davantage de détails pour expliquer cet écart dans l'efficacité.

Moins coûteux et plus facile à stocker

95%
D'efficacité
Les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna dépassent une efficacité de 94%.

Avec une efficacité de 70% en moyenne, il est toutefois pour l'heure moins probant que celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, dont l'efficacité dépasse les 90%. Mais il utilise une technologie plus traditionnelle que ses deux concurrents, ce qui le rend moins coûteux et plus facile à stocker puisqu'il n'a pas besoin d'être conservé à très basse température.

Rappelons que, la semaine dernière, Pfizer et BioNtech ont annoncé que leur candidat vaccin contre le Covid-19 était efficace à 95%, selon l'analyse définitive des essais cliniques de phase III. De con côté, la société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé ce lundi que son vaccin contre le Covid-19 était efficace à 94.5% pour réduire le risque de contracter la maladie.

Un vaccin "hautement efficace"

"Ces résultats montrent que nous avons un vaccin efficace qui va sauver de nombreuses vies."
Andrew Pollard
Université d'Oxford

AstraZeneca estime dans le communiqué que son vaccin est "hautement efficace" pour prévenir la maladie, notant qu'aucun participant aux essais n'a développé de formes sévères ou n'a dû être hospitalisé. Les résultats préliminaires portent sur des essais sur plus de 20.000 personnes, dont 131 ont contracté la maladie. Le laboratoire britannique précise qu'il va soumettre très rapidement ses résultats aux autorités afin d'obtenir un premier feu vert.

Grâce à une "chaîne d'approvisionnement simple", le vaccin "sera accessible et disponible à travers le monde", estime Pascal Soriot, directeur général d'AstraZeneca, cité dans le communiqué. Pour le professeur Andrew Pollard de l'université d'Oxford, "ces résultats montrent que nous avons un vaccin efficace qui va sauver de nombreuses vies".

AstraZeneca dit avancer rapidement dans la fabrication prévue de 3 milliards de doses, qui seront disponibles en 2021. L'entreprise indique qu'elle disposera déjà de 200 millions de doses d'ici la fin de 2020, et de 700 millions de doses d'ici la fin du premier trimestre 2021.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, s'est dit "très heureux" de cette nouvelle qualifiée d'"encourageante" sur Sky News, alors que le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d'Europe par la maladie, avec plus de 55.000 morts.
"Il est crucial que le régulateur indépendant, le MHRA, regarde les données et vérifie qu'il est efficace et sûr", mais "ce vaccin développé ici (au Royaume-Uni, ndlr) est plus facile à administrer que celui de Pfizer parce qu'il n'a pas besoin d'être conservé à -70 degrés", a ajouté le ministre.

Pfizer et BioNTech demandent leur autorisation aux États-Unis

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et la société allemande BioNTech ont officiellement confirmé vendredi qu'ils déposeraient une demande d'autorisation de mise sur le marché pour leur vaccin contre le Covid-19 auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA), devenant ainsi les premiers fabricants à le faire aux États-Unis.

BioNtech-Pfizer et Moderna pourraient déjà recevoir une autorisation de mise sur le marché conditionnelle de l'Agence européenne des médicaments dans la seconde quinzaine de décembre.

L'annonce était attendue depuis plusieurs jours, après la publication des résultats de l'essai clinique mené depuis juillet sur 44.000 volontaires dans de multiples pays, et selon lesquels le vaccin serait efficace à 95% pour prévenir le Covid-19 sans effets secondaires graves. 

En Europe, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait déclaré jeudi soir que, si aucun contretemps ne survient dans les semaines à venir dans les tests des vaccins de BioNtech-Pfizer et Moderna, ils pourraient déjà recevoir une autorisation de mise sur le marché conditionnelle de l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans la seconde quinzaine de décembre.

AstraZeneca très efficace chez les plus âgés

Le candidat vaccin contre le Covid-19 développé par AstraZeneca et l'Université d'Oxford provoque une réponse immunitaire forte chez les adultes les plus âgés, montrent les résultats d'une étude de phase intermédiaire publiés jeudi dans la revue médicale The Lancet.

Selon l'étude, dont une version préliminaire avait déjà été publiée en octobre dernier, le candidat vaccin du laboratoire britannique permettrait de déclencher une immunité forte contre le Covid-19 chez les personnes âgées de plus de 70 ans, soit les plus susceptibles de développer des formes sévères de la maladie. Aucun effet secondaire grave lié au vaccin n'a été signalé, ont déclaré, en outre, les chercheurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés