Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les industries chimiques et pharmaceutiques belges tournent au ralenti

Le taux d'utilisation des capacités de production a baissé pour atteindre son niveau le plus bas jamais enregistré à 65%. L'emploi se maintient, mais les investissements se font rares.