Publicité

Les sociétés biopharmaceutiques belges ont exporté pour 50 milliards en 2019

Le secteur biopharma belge est constitué d'un mix unique de grandes entreprises (comme ici GSK à Wavre) et de petites sociétés de biotechnologies. ©Tim Dirven

Le poids du secteur biopharmaceutique dans l'économie belge ne fait que se renforcer. Quelque 120.000 emplois directs et indirects sont générés.

Cinquante milliards d’euros d’exportations, 38.500 emplois directs et 3,8 milliards d’euros investis dans la recherche et développement (R&D): le secteur biopharmaceutique belge, aujourd’hui particulièrement sollicité pour la recherche de vaccins et de traitements contre le Covid-19, continue à – très – bien se porter, selon les derniers chiffres de Pharma.be, la fédération du secteur, qui se réjouit d’une "forte croissance dans tous les domaines".

Enseignement supérieur

L’empreinte économique de la pharmacie et des sociétés de biotechnologie ne fait que se renforcer, relève pharma.be. Dans le domaine de l’emploi, le niveau est passé de 37.000 en 2018 à quasiment 38.500 l’année dernière. En cinq ans, cela représente une progression de 13%. Qui plus est, la totalité des jobs générés peut être évaluée à plus de 120.000 unités, en y incorporant les emplois induits et indirects. Près de 2 travailleurs sur 3 ont un diplôme de l’enseignement supérieur. 

13%
.
En cinq ans, l'emploi a augmenté de 13%.

Concernant le profil des sociétés, le secteur belge comprenait l'an dernier 226 entreprises: 84 petites (10 à 49 travailleurs), 70 moyennes (50 à 249), 50 micro (9 travailleurs maximum) et 20 grandes (+250 travailleurs). "Au cours des dernières années, le secteur est devenu un cluster unique de grandes et petites entreprises, d'acteurs internationaux et de spin-offs et start-ups belges qui s’ouvrent mutuellement vers de nouveaux horizons scientifiques" a commenté Catherine Rutten, CEO de pharma.be.

"Le secteur est devenu un cluster unique de grandes et petites entreprises, d'acteurs internationaux et de spin-offs."
Catherine Rutten
CEO de pharma.be

Les entreprises biopharmaceutiques secteur investissent chaque année un peu plus dans la R&D. En 2015, 2,589 milliards y avaient été consacrés. Ce montant est passé à 3,846 milliards l'an dernier (+50% par rapport à 2015 et +8% par rapport à 2018). Conséquence logique de ces investissements croissants, les demandes de brevet ont quasiment augmenté de 50%, pour atteindre le nombre de 359. Le secteur compte 5.369 chercheurs soit 26,7% de plus qu'en 2015.

Croissance vers les USA

Les médicaments et vaccins représentent 12,5% des exportations belges, pour un montant de 49,8 milliards d’euros. "Cette croissance exceptionnelle est due surtout à une forte augmentation des exportations vers les États-Unis, la principale destination d'exportation, qui a augmenté de plus de la moitié. Durant la période 2015-2019, les exportations ont progressé de 21,5%", selon pharma.be. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés