Mithra est fondamentalement sous-évaluée, affirme un analyste

L'année 2021 sera riche en catalyseurs pour l'action Mithra. ©RV DOC

Berenberg a dopé l'action Mithra ce vendredi matin grâce à une note très positive dans laquelle le broker réitère son conseil d'achat sur la biopharma liégeoise.

Semaine faste pour le cours de bourse de Mithra . Ce vendredi matin le titre s’envolait de 11%, grâce à une note de Berenberg, totalisant, sur cinq séances, un gain de 20% environ.

Mercredi, la biopharma liégeoise avait annoncé une nouvelle positive dans le parcours qui devrait conduire sa pilule contraceptive Estelle sur le marché européen l’an prochain. L’Agence européenne du médicament a qualifié, en effet, l’Estetrol monohydrate (E4) à la base de cette pilule - et d’autres candidats traitement -  de "nouvelle substance active". Un pas dans la bonne direction écrivions-nous.

"Le cours de bourse actuel n’intègre même pas entièrement l'Estelle, les investisseurs recevant les deux autres (le Donesta et le Perinesta, Ndlr) gratuitement."
Beatrice Allen
Analyste chez Berenberg

"Tous les voyants au vert"

Aujourd’hui, Berenberg a réitéré sa recommandation  d’achat sur la valeur estimant qu’elle est "fondamentalement sous-évaluée". Chacun des trois produits en développement chez Mithra affiche un potentiel de ventes cumulées d’un milliard d’euros d’ici 2028, estime Beatrice Allen. "Et pourtant, le cours de bourse actuel n’intègre même pas entièrement, le premier candidat, Estelle, les investisseurs recevant les deux autres (le Donesta et le Perinesta, NDLR) gratuitement."

Dans sa note baptisée, "Tous les voyants au vert", l’analyste estime, en outre, que les inquiétudes concernant le marché américain, qui limiterait le potentiel de l’Estelle, sont exagérées particulièrement après la recomposition du conseil d’administration qui devrait renforcer le réseau et l’expérience du groupe.

Catalyseurs pour 2021

En 2021, l’action devrait bénéficier de plusieurs catalyseurs. Comme le E4 a été reconnu dernièrement par l’Agence européenne du médicament, Beatrice Allen attend un feu vert pour l’Estelle en Europe dans le courant du premier trimestre. Les États-Unis devraient suivre immédiatement après.

33
euros
L'objectif de cours de Berenberg sur Mithra a été raboté de 2 euros à 33 euros.

Ensuite, elle anticipe un feu vert pour le lancement de la phase III du Perinesta et attend, dans les prochains mois, des premières données sur la phase II testant l’E4 dans le traitement du Covid-19. "Ces deux développements devraient soutenir le sentiment (vis-à-vis de la valeur, NDLR) et potentiellement entraîner des mises à jour à moyen terme au premier semestre 2021".

L’analyste a toutefois réduit ses estimations pour 2020 et 2021 pour refléter la dilution de l’augmentation de capital de 65 millions d’euros et le changement dans la stratégie de commercialisation du Donesta. Elle a doublé, par contre, celles du bénéfice par action de 2022. L’objectif de cours a été raboté de 2 euros à 33 euros en raison, également, de l’augmentation de capital.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés