Moderna annonce une très bonne efficacité de son vaccin contre le Covid-19

Il est quasiment certain que l'efficacité probable du vaccin développé par Moderna sera meilleure que 85%. ©REUTERS

La biotech américaine a annoncé que son vaccin, également basé sur la technologie de l'ARN messager, était efficace à 94,5%. Un pourcentage encore meilleur que celui dévoilé par Pfizer.

La société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé ce lundi que son vaccin contre le Covid-19 était efficace à 94.5% pour réduire le risque de contracter la maladie. C'est un peu mieux que l'efficacité de 90% annoncée la semaine dernière par l'alliance Pfizer/BioNTech.

Moderna devient la deuxième société américaine en une semaine à rapporter des résultats qui dépassent de loin les attentes.

Cela signifie que le risque de tomber malade du Covid-19 a été réduit de 94,5% entre le groupe placebo et celui des personnes vaccinées dans le cadre du grand essai clinique en cours aux États-Unis. En l'occurrence, 90 participants du groupe placebo ont attrapé le Covid-19, contre 5 dans le groupe des vaccinés.

Quelle durée de protection?

Avec cette annonce, qui a été faite sur la base de données intermédiaires de cet essai clinique de stade avancé, Moderna devient ainsi la deuxième société américaine en une semaine à rapporter des résultats qui dépassent de loin les attentes.

Même s'il existe encore une incertitude statistique, il est quasiment certain que l'efficacité probable du vaccin sera, en effet, meilleure que 85%, ce qui serait plus élevé que ce que la plupart des scientifiques auraient prévu. Il faudra encore confirmer également que ces résultats sont cohérents dans tous les groupes, notamment les personnes âgées. L'innocuité a quant à elle été démontrée dans les phases cliniques précédentes.

On ignore la durée de la protection conférée par le vaccin, qui apparaîtra avec le temps. Mais si ce niveau d'efficacité s'avère le même dans l'ensemble de la population, ce serait l'un des vaccins les plus efficaces qui existent, comparable à celui contre la rougeole, efficace à 97% en deux doses, et bien meilleur que ceux contre la grippe (19 à 60%).

97
%
L'efficacité du vaccin de Moderna pourrait être comparable à celui contre la rougeole, efficace à 97% en deux doses, et bien meilleur que ceux contre la grippe (19 à 60%).

Dirigée par le français Stéphane Bancel -qui est passé à direction générale d'Eli Lilly Belgique-, Moderna Therapeutics est une start-up fondée en 2010 et spécialisée dans les traitements à base d'ARN. Cotée sur le Nasdaq, elle n'a encore aucun produit autorisé. L'entreprise a reçu 2,5 milliards de dollars du gouvernement américain pour développer le vaccin, et produire 100 millions de doses, dont 15 millions avant fin décembre. Elle espère pouvoir en fabriquer entre 500 millions et un milliard en 2021, grâce à des sites de production et des partenaires industriels aux Etats-Unis, en Suisse et en Espagne.

Une technologie révolutionnaire

Créé en un temps record au printemps dernier, son vaccin, appelé mRNA-1273, est basé sur la technologie révolutionnaire de l'ARN messager, utilisée également par Pfizer et BioNTech. Au lieu d’injecter un virus inactivé dans l’organisme pour qu’il produise des anticorps, les vaccins de ce type reposent sur un simple morceau du code génétique du virus.

A la différence de Pfizer et BioNTech, Moderna indique que son vaccin, qui doit être transporté à -20°C, peut se conserver ensuite 30 jours dans un frigo, entre 2 et 8°C. Ce qui va faciliter la logistique pour la distribution. Le vaccin de Pfizer nécessite quant à lui une température très basse (-70°C), qui empêchera son emploi par certains canaux habituels, comme les médecins généralistes.

Tout savoir sur le coronavirus

Pour tout savoir sur l'évolution de la situation sanitaire et ses conséquences économiques et sociales; lire les dernières news, les décryptages et opinions, rendez-vous dans notre dossier "Coronavirus".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés